Examen du rapport sur l’apprentissage de la lecture

La mission lecture avait pour objectif d’identifier les failles du système actuel et de lister des propositions pour répondre à la baisse du niveau des élèves français en lecture.

Lors de la présentation des conclusions du rapport, j’ai tenu à saluer le rôle clé de l’école maternelle et des enseignants dans l’acquisition des compétences nécessaires à l’apprentissage de la lecture en CP et l’importance de l’abaissement de l’instruction obligatoire à trois ans.

Graphisme, tenue du crayon, gestuelle, phonologie, langage, vocabulaire, compréhension, l’école maternelle n’est pas une garderie mais bien le vrai début de la scolarité et de l’enseignement des bases de la lecture.

Le rapport note que les évaluations d’entrée au CP constatent des déficits lexicaux très marqués en particulier parmi les élèves des familles peu favorisées, et une conscience phonologique encore insuffisante.

J’ai interrogé les rapporteurs sur la proposition de loi visant à accorder une dérogation permanente aux jardins d’enfants, qui ne proposent pas d’enseignement, et qui entre en contradiction avec les conclusions de ce rapport et sa conception du rôle fondateur de l’école maternelle.

Je n’ai pas obtenu de réponse.

➡️L’intégralité de la commission : https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/organes/commissions-permanentes/affaires-culturelles/actualites/apprentissage-de-la-lecture-presentation-du-rapport-de-la-mission-d-information

➡️Rapport sur l’apprentissage de la lecture : https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/16/rapports/cion-cedu/l16b2108_rapport-information

Laisser un commentaire

*
*