2022
octobre

« A Planoise, comme partout ailleurs, la sécurité est un droit »

A Planoise, comme partout ailleurs, la sécurité est un droit.

Depuis l’évènement tragique de cet été qui a coûté la vie à un jeune adolescent, aucune décision n’a été prise par la mairie de Besançon pour combattre le trafic de drogues et soutenir l’action de la police nationale.

Entendre l’équipe municipale parler de légalisation du cannabis sonne comme un renoncement absolu à combattre les trafiquants de drogue qui pourrissent l’avenir de la jeunesse de Planoise.

Je dois vous avouer également ma colère devant les hésitations de la municipalité à élaguer des arbres qui diminuent la visibilité des caméras de vidéoprotection à Planoise.

Entre un arbre et la sécurité de femmes, d’hommes et d’enfants, l’hésitation est une faute.

Jamais je ne cesserai d’appeler la municipalité à sortir du déni et de l’idéologie, d’agir aux côtés de l’État et de la police nationale, jamais je ne cesserai de rappeler nos propositions sur les sujets de sécurité.

more

Hommage à Samuel Paty : les élus Renaissance-MoDem réitèrent leur souhait de nommer à Besançon, une rue, une école ou tout autre lieu dédié à la connaissance, à son nom.

Il y a deux ans, le 16 octobre 2020, le professeur d’histoire-géographie Samuel Paty était sauvagement assassiné, aux abords de son collège, victime du terrorisme islamiste.

Il fut assassiné parce qu’il enseignait la liberté, celle de penser, celle de s’exprimer, celle de caricaturer. Il fut assassiné parce qu’il enseignait la laïcité si chère à notre pays.

Deux ans après, à l’évocation du nom de Samuel Paty, l’émotion est toujours aussi grande. Elle l’est d’autant plus que les signalements pour atteinte à la laïcité sont en hausse, démonstration que la laïcité est un combat.

En France, chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Aucune religion ne fait la loi ou ne s’impose à la République

L’école en est un pilier. Elle a pour mission d’enseigner le respect de la diversité des idées, de former l’esprit critique de citoyens libres, égaux et fraternels. L’exact inverse de l’obscurantisme et de l’ignorance.

Il est du devoir de la Nation de rendre hommage à Samuel Paty.

Nous exprimons à nouveau le souhait de nommer symboliquement à Besançon, une rue, une école ou un lieu dédié à la connaissance au nom de Samuel Paty.

Samuel Paty est devenu le visage de la République, le symbole de la liberté d’expression et de conscience portée par les enseignants, le symbole de la laïcité portée par notre République.

N’oublions pas, n’oublions jamais.

more