2022
juillet

Protéger le pouvoir d’achat des Français et valoriser le travail

Je soutiendrai à l’Assemblée nationale la proposition du Ministre Bruno Le Maire de porter en septembre et octobre à 30 centimes par litre la remise de l’Etat sur le carburant (essence et diesel).

Un autre bonne nouvelle, le groupe Total annonce une remise de 20 centimes supplémentaires.

Le litre de carburant devrait alors s’approcher de 1,50 €.

Cette mesure est importante pour aider les Français qui ont besoin de leur voiture pour se déplacer et aller travailler.

more

« Très heureux de profiter une nouvelle fois de ma journée en circonscription pour rencontrer les acteurs locaux »

Ce matin, j’ai eu le plaisir de rencontrer les maires de Mercey-le-Grand, Le Moutherot, Jallerange, Etrabonne et Lantenne-Vertière.

Le reste de la matinée et le début d’après-midi ont été consacrés à la visite de l’entreprise JONE-ORTI à Saint-Vit, spécialisée dans la mécanique de précision.

Puis, direction Vital’été, sur le site de la Malcombe à Besançon. Durant tout l’été, les jeunes peuvent venir participer à de nombreuses activités sportives et ludiques ! Je tiens à remercier chacun d’entre eux pour leur accueil et le temps accordé.

more

La déconjugalisation de l’allocation adultes handicapés adoptée

Je m’étais engagé durant la campagne des élections législatives à soutenir la déconjugalisation de l’AAH. Promesse tenue en cosignant un amendement adopté veillant à ce qu’il n’y ait pas de perdant lors du nouveau calcul.

Concrètement, cela signifie 300 euros de plus par mois pour 260 000 personnes en situation de handicap concernées.

Calculer l’AAH en fonction des revenus du conjoint faisait non seulement baisser l’allocation du bénéficiaire mais elle rendait la personne en situation de handicap dépendante vis-à-vis de son époux ou épouse.

Déconjugaliser l’allocation adultes handicapés (AAH), c’est-à-dire, ne plus tenir compte des revenus du conjoint dans le calcul de cette allocation, aura un impact favorable pour les ménages dont le conjoint travaille à partir du SMIC annuel et au-delà.

Toutefois, la déconjugalisation conduirait aussi à générer de l’ordre de 45 000 ménages perdants. Ceux au sein desquels, la personne en situation de handicap travaille et a des revenus propres et dont le conjoint a des revenus nuls ou modestes. Cela n’est pas acceptable.

C’est pourquoi l’amendement que j’ai cosigné propose, pour les actuels bénéficiaires de l’AAH, la liberté de conserver le dispositif actuel lorsque celui-ci est plus favorable que le nouveau dispositif.

more

Projet de loi : « Mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat »

Depuis lundi, nous examinons le projet de loi sur le pouvoir d’achat en séance publique. Ce texte présente une seule priorité, protéger le pouvoir d’achat des Français face à une situation économique exceptionnelle et un retour de l’inflation.

20 milliards d’euros d’aides pour protéger économiquement les Français, des plus fragiles à ceux qui travaillent et subissent injustement l’inflation.

J’ai cosigné deux amendements. L’un en faveur de la déconjugalisation de l’allocation adultes handicapés, tout en conservant le dispositif en vigueur pour les bénéficiaires actuels lorsque celui-ci est plus favorable.

Le second vise à s’assurer du contrôle et du caractère temporaire des nouvelles prérogatives données au Ministère de l’énergie de restreindre, suspendre ou réquisitionner les centrales à gaz.

Le projet de loi prévoit :

  • Une revalorisation de 4 % des pensions de retraite de base, du RSA, de la prime d’activité, des allocations familiales et de l’allocation aux adultes handicapés, des bourses sur critères sociaux.
  • Les aides personnalisées au logement (APL) pourraient, elles, augmenter de 3,5 %.
  • Le dispositif de repas à 1 euro opéré par les Crous, pour les étudiants précaires, sera maintenu toute l’année universitaire 2022-2023.
  • Triplement du montant de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat qui pourra atteindre 3 000 euros net d’impôt, ou 6 000 euros pour les entreprises qui ont signé un accord d’intéressement en 2021, ou celles dont l’effectif est inférieur à 50 salariés.
  • Augmentation du point d’indice de 3,5 % pour les agents publics.
  • Baisse des cotisations sociales pour les indépendants (environ 550 euros par an, pour un revenu au Smic).
  • Aide exceptionnelle de rentrée de 100 euros par ménage et 50 euros par enfant pour les citoyens les plus modestes.
  • Limitation de la hausse des loyers à 3,5 % maximum dès le 15 octobre prochain, pendant un an.
  • Des mesures pour contrer la flambée des prix de l’énergie et geler les prix du gaz.
    -Suppression de la redevance audiovisuelle (gain d’un montant de 138€ par an).
  • Des mesures pour contenir le prix des carburants et poursuivre le bouclier carburant seront en discussion.

Les masques tombent devant l’attitude déplorable des députés Nupes dont les propos brillent par leurs caricatures, leur procès d’intention et par leur volonté de nuire aux débats. Soyons à la hauteur du débat parlementaire, à la hauteur de l’attente des Français !

more

« Le recrutement d’enseignants contractuels ne peut et ne doit pas être une solution sur le long terme »

Je prenais aujourd’hui pour la première fois la parole au sein de l’hémicycle pour interpeller Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse Pap Ndiaye sur la crise de recrutement que traverse l’Education Nationale :

Monsieur le Ministre,

Le 7 juillet dernier, votre ministère annonçait que, sur plus de 27.000 postes d’enseignants ouverts par l’Éducation nationale, près de 4000 n’ont pas été pourvus à l’occasion des concours organisés en 2022.

Nous ne pouvons malheureusement qu’attester des difficultés que nous rencontrons aujourd’hui pour attirer de nouveaux professeurs sur les bancs de l’Éducation nationale.

Pour pallier cette pénurie, votre ministère a récemment annoncé un renforcement du recrutement d’enseignants contractuels afin de, je cite, « préparer dans de bonnes conditions la rentrée 2022 et de préserver les capacités de remplacement dans les académies ».

Si cette mesure est la bienvenue pour s’assurer que chaque classe dispose bel et bien d’un enseignant à la rentrée prochaine, le groupe Démocrate considère néanmoins que le recrutement de contractuels ne peut et ne doit pas être une solution sur le long terme.

Professeur des écoles il y a encore quelques semaines, ces difficultés croissantes de recrutement m’alertent tout particulièrement. Celles-ci démontrent une profonde crise des vocations due, entre autres, à un manque d’attractivité du métier d’enseignant.

Monsieur le Ministre, j’ai eu le plaisir de vous accueillir dans ma circonscription. Je ne doute ni de votre engagement ni de votre détermination.

Nous partageons ensemble l’idée que notre pays doit mettre l’école, l’éducation et la formation au cœur de son action, et ainsi permettre à notre système éducatif d’être à la hauteur de notre histoire et de notre futur. Cela passe inévitablement par une plus grande reconnaissance et une meilleure attractivité du métier d’enseignant.

Je souhaite, Monsieur le Ministre connaître les mesures envisagées pour y parvenir, l’éducation et la transmission du savoir étant essentiels à la vie de notre Nation.

more

« Vous pouvez compter sur moi pour défendre les projets locaux à l’Assemblée nationale »

Les citoyens m’ont confié la responsabilité de les représenter et de porter leur voix à l’Assemblée nationale. Sachez que j’en mesure la responsabilité.

J’en mesure la responsabilité au regard des crises que nous avons traversées et que malheureusement nous risquons encore de traverser, au regard du niveau d’abstention, de la montée des populismes. J’en mesure enfin la responsabilité au regard des enjeux colossaux qui sont devant nous.

Pour ces défis, j’ai parfaitement conscience du rôle fondamental des communes, des collectivités et des élus locaux.

Soyez assurés, mes chers collègues, de me trouver à vos côtés, à votre écoute, sans barrière partisane, au service de l’intérêt général et de nos concitoyens.

Je peux vous assurer que je serai extrêmement vigilant à ce que les futurs choix budgétaires en direction des collectivités soient responsables et justes.

C’est-à-dire permettent de concilier la nécessaire maîtrise des dépenses publiques de l’Etat, j’y suis très attaché, et le maintien des capacités d’actions et d’investissement de nos collectivités.

J’ai toujours été un élu local de terrain, vous pouvez compter sur moi pour être un député défenseur et ambassadeur de notre territoire, déterminé à défendre les projets locaux à l’Assemblée nationale et auprès du gouvernement.

A mon agenda de député des prochains mois sont déjà inscrits plusieurs dossiers locaux importants : le financement de l’aménagement routier de la RN57, le projet de halte ferroviaire à l’Ouest bisontin que j’entends fortement appuyer car il est temps que ce projet avance, la défense de Université et la recherche ici à Besançon et la question de l’hôpital et du maillage territorial de santé.

Mme la Présidente, Mesdames Messieurs les VP, maires et élus communautaires, vous savez pouvoir compter sur ma détermination et la proximité d’élu local qui me caractérise, avec nuances, respect, mesure, sans raccourci ni caricature.

more

La gauche française serait-elle devenue irresponsable ?

Si les Français avaient encore un doute sur la dérive radicale et politicienne de la gauche en France, les voilà convaincus.

Avant même le discours de politique générale de la Première ministre Élisabeth Borne, la coalition de gauche annonce le dépôt d’une motion de censure à l’encontre du Gouvernement, tout juste nommé.

La période exige pourtant de la responsabilité et la mobilisation pleine et effective de tous.

L’inflation atteint quasiment les 6%. Elle impacte lourdement le pouvoir d’achat des Français, les collectivités et les entreprises.
La remontée épidémique du Covid-19 se confirme avec 200 000 nouveaux cas annoncés ce mardi et de probables conséquences sur notre système hospitalier, déjà en difficulté.
Les conséquences du réchauffement climatique sont de plus en plus visibles.

Malgré cela, la gauche française entend se payer le luxe de réaliser un énième coup politique en annonçant une motion de censure contre la Première ministre et son Gouvernement.

Notez que si cette motion était votée, elle plongerait notre pays dans une inquiétante instabilité politique et retarderait lourdement la mise en place de mesures concrètes pour faire face aux problèmes qui touchent les Français, en premier lieu les plus modestes.

C’est la preuve, une fois encore, de l’irresponsabilité de cette coalition Nupes portée par Jean-Luc Mélenchon, pour qui l’instabilité, le désordre semblent être l’unique boussole politique.

Pour la gauche, l’intérêt politicien semble donc plus important que l’avenir de la France, la santé économique du pays, la situation sanitaire, le pouvoir d’achat ou la santé des Français.

Je note avec dépit, mais non sans surprise, qu’en se joignant à cette motion, Europe Ecologie Les Verts, ce qu’il reste du Parti socialiste et le Parti communiste, sont définitivement à la remorque de l’extrême-gauche populiste qu’entend représenter La France Insoumise.

L’Assemblée nationale doit rester la maison commune des Français, ce lieu où l’intérêt général prime, ce lieu républicain où les solutions se débattent et se construisent.

Les députés de la majorité sont, eux, mobilisés, en responsabilité, et déterminés à faire avancer les prochains textes de loi qui doivent répondre aux attentes et aux besoins urgents des Français.

C’est ce que les citoyens attendent de nous !

more