2022
septembre

« Infuser l’idée qu’il suffirait de claquer des doigts pour changer le monde, c’est être malhonnête »

J’ai fait savoir en conseil communautaire du Grand Besançon mon inquiétude devant ces discours qui s’insurgent devant toute volonté de maîtrise des dépenses publiques.

Faire croire que l’on peut en même temps rendre les transports en commun et les cantines gratuits, travailler moins tout en gagnant plus, bloquer les prix, donner une allocation de 1000 euros à tous les étudiants, c’est vendre du rêve.

Les conséquences de ces discours sur l’opinion publique, sur les jeunes qui se forment comme citoyens, sont mortifères pour notre démocratie.

more