Le streaming doit participer au financement de la filière musicale

Il n’y a aucune raison que le streaming ne participe pas, avec les salles de spectacles, au financement de la filière musicale.

En commission des Affaires culturelles et de l’Education, j’ai interrogé Christopher Miles, Directeur général de la création artistique sur le financement de la filière musicale et les revenus du streaming. 

Il m’apparaît totalement anormal que le financement actuel du Centre National de la Musique repose essentiellement sur les salles de spectacles dont nous connaissons les difficultés actuelles et dont le maillage est indispensable à l’ouverture culturelle de nos territoires.

Je suis favorable à une contribution obligatoire pour les plateformes de streaming musical. 

Fin novembre, le Sénat a voté en faveur de sa mise en place afin d’abonder le budget du Centre National de la musique d’environ 15 millions d’euros par an. 

A ce titre, j’ai souhaité connaître la position de Christopher Miles sur cette contribution streaming et savoir si cette proposition permet d’assurer l’équilibre du Centre National de la Musique.

Laisser un commentaire

*
*