Dimanche en politique sur la crise agricole

J’étais l’invité, ce dimanche, de l’émission Dimanche en politique pour évoquer la crise agricole.

Si nous voulons, encore, à l’avenir, manger Français, la question du revenu des agriculteurs est centrale. Il faut mettre fin à la course aux bas prix et au partage inéquitable de la valeur. Il faut défendre nos agriculteurs contre la grande distribution.

Il faut faire en sorte que, par son travail, le consommateur ait les moyens d’acheter au juste prix, et pas au prix le plus bas. Cela passe par mieux valoriser le travail, l’effort et un meilleur partage de la richesse. Bien manger ne devrait pas être réservé seulemt à une poignée de privilégiés, cela devrait être accessible à tous.

Nous avons voté des lois Egalim qui obligent à tenir compte des coûts de production. Il faut les faire respecter et appliquer des pénalités à ceux qui ne les respectent pas. Je propose que ces sommes reviennent dans la poche de nos agriculteurs.

Les agriculteurs me disent, Laurent, on a trop de paperasses, trop de normes. Je refuse qu’on demande à nos agriculteurs de faire des efforts, d’appliquer de nouvelles normes tout en acceptant la concurrence déloyale de produits importés à bas prix qui n’en appliquent aucune.

Je soutiens nos agriculteurs et j’ai confiance en notre Ministre Marc Fesneau qui sait de quoi il parle. Remettons l’agriculture française debout, rémunérons mieux nos agriculteurs en leur achetant leurs produits au juste prix.

Laisser un commentaire

*
*