« Le recrutement d’enseignants contractuels ne peut et ne doit pas être une solution sur le long terme »

Je prenais aujourd’hui pour la première fois la parole au sein de l’hémicycle pour interpeller Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse Pap Ndiaye sur la crise de recrutement que traverse l’Education Nationale :

Monsieur le Ministre,

Le 7 juillet dernier, votre ministère annonçait que, sur plus de 27.000 postes d’enseignants ouverts par l’Éducation nationale, près de 4000 n’ont pas été pourvus à l’occasion des concours organisés en 2022.

Nous ne pouvons malheureusement qu’attester des difficultés que nous rencontrons aujourd’hui pour attirer de nouveaux professeurs sur les bancs de l’Éducation nationale.

Pour pallier cette pénurie, votre ministère a récemment annoncé un renforcement du recrutement d’enseignants contractuels afin de, je cite, « préparer dans de bonnes conditions la rentrée 2022 et de préserver les capacités de remplacement dans les académies ».

Si cette mesure est la bienvenue pour s’assurer que chaque classe dispose bel et bien d’un enseignant à la rentrée prochaine, le groupe Démocrate considère néanmoins que le recrutement de contractuels ne peut et ne doit pas être une solution sur le long terme.

Professeur des écoles il y a encore quelques semaines, ces difficultés croissantes de recrutement m’alertent tout particulièrement. Celles-ci démontrent une profonde crise des vocations due, entre autres, à un manque d’attractivité du métier d’enseignant.

Monsieur le Ministre, j’ai eu le plaisir de vous accueillir dans ma circonscription. Je ne doute ni de votre engagement ni de votre détermination.

Nous partageons ensemble l’idée que notre pays doit mettre l’école, l’éducation et la formation au cœur de son action, et ainsi permettre à notre système éducatif d’être à la hauteur de notre histoire et de notre futur. Cela passe inévitablement par une plus grande reconnaissance et une meilleure attractivité du métier d’enseignant.

Je souhaite, Monsieur le Ministre connaître les mesures envisagées pour y parvenir, l’éducation et la transmission du savoir étant essentiels à la vie de notre Nation.

Laisser un commentaire

*
*