Audition Amélie Oudéa-Castéra, Ministre de l’Education nationale

Le groupe des députés démocrates est très exigeant sur la concrétisation des annonces du gouvernement.

Nous considérons qu’il y a urgence à élever le niveau de l’école, à redonner de l’attractivité au métier de professeur et à restaurer leur autorité dans la société.

Tout d’abord, nous croyons fermement qu’il faut repenser notre système éducatif pour renouer avec l’égalité des chances et élever le niveau de tous les élèves.

Dans cette optique, nous défendons l’idée d’un collège qui s’adapte aux besoins de chacun des élèves. Il n’est pas question de revenir sur le collège unique mais sur le collège uniforme, dont les difficultés sont connues pour proposer des parcours individualisés.

Ensuite, il n’y a évidemment pas d’école sans professeurs. La profession a besoin de reconnaissance et de soutien.

Nous sommes convaincus que redonner de l’attractivité au métier de professeur passe d’une part par la poursuite de la revalorisation salariale et par l’amélioration des conditions de travail des enseignants, étroitement liées aux conditions d’apprentissages des élèves.

Nous avons proposé d’une part une loi de programmation pluriannuelle de revalorisation salariale et d’autre part de profiter de la baisse démographique scolaire pour abaisser les effectifs des classes.

Enfin, nous souhaitons des enseignants mieux formés, experts dans leur domaine et mieux préparés à la pédagogie et aux réalités du terrain.

Nous privilégions le retour d’un concours à Bac+3 suivi d’une période de « fonctionnaire stagiaire » de 2 ans et ainsi maintenir la validation du diplôme à BAC+5.

Sur toutes ces propositions, nous souhaitions connaître la position de la Ministre. Notre approche est exigeante et constructive. Nous le devons à notre école, à nos élèves et à nos professeurs.

La réponse de la Ministre : https://videos.assemblee-nationale.fr/video.14607339…

Laisser un commentaire

*
*