2018
mai

Mes positions de vote lors du conseil municipal de Besançon du 23/05/18

DOSSIERPOSITIONS DE VOTE
CONSEIL MUNICIPAL
1. Désignation d'un(e) secrétaire de séance - Approbation du Compte Rendu de la séance du Conseil Municipal du 9 avril 2018POUR
2. Délégation du Conseil Municipal accordée au Maire pour accomplir certains actes de gestion courante - Bilan des décisions prises dans le cadre de l'article L 2122-23 du Code General des Collectivités TerritorialesPOUR
3. Conseil Municipal - Commissions et ReprésentationsABSTENTION
FINANCES - RESSOURCES BUDGETAIRES
4. Contractualisation financière avec l'Etat

Intervention : « Maîtriser les dépenses de fonctionnement, c’est avoir de l’ambition pour sa ville. J’ai de l’ambition pour Besançon »
POUR
5. Demande de subventions dans le cadre de la Dotation de Soutien à l'lnvestissement LocalPOUR
6. Ressources budgétaires - Fixation de divers tarifs pour la saison 2018/2019POUR
RESSOURCES HUMAINES
7. Personnel Communal - Renouvellement au poste de professeur d'enseignement artistique, spécialisé en communication visuelle, au sein de l'lnstitut Supérieur des Beaux-ArtsPOUR
8. Actualisation de la liste des emplois permanents - Création d'un poste de cadreur monteur auprès de la direction CommunicationPOUR
9. Education - Mise à disposition de personnel - Convention entre la Ville de Besançon et la Caisse des EcolesPOUR
10. Elections professionnelles 2018 - Dispositions relatives aux instances représentatives du personnelPOUR
CULTURE – TOURISME
11. Direction Citadelle - Signature d'un avenant avec SOGEA FRANCHE-COMTEPOUR
12. Saison culturelle estivale bisontine 2018 - Patrimoine et musique: Concerts dans la Cour du Palais Granvelle - Patrimoine et littérature : Lectures de «Besançon littéraire / FortificationsPOUR
13. Numérisation des collections de la bibliothèque - Campagne 2018 – Demandes de subventionsPOUR
EDUCATION
14. Dotations aux écoles bisontinesPOUR
15. Autorisation de signature du marché de denrées alimentairesPOUR
PETITE ENFANCE
16. Evolution de l'offre de service «Petite Enfance» - Règlement de fonctionnement des Etablissements d'Accueil du Jeune EnfantPOUR
17. Convention de partenariat pour l'accompagnement à la mise en place des changes lavables entre la Ville de Besançon et le SYBERTPOUR
MAITRISE DE L'ENERGIE
18. Chauffage Urbain de Planoise et des Hauts du Chazal - Avenant n° 10 au contrat de Délégation de Service Publi cPOUR
19. Chauffage urbain de Planoise et des Hauts du Chazal - Renouvellement de la délégation de service public du reseau de chauffage urbain - Choix du délégatairePOUR
20. Réalisation d'une étude visant le déploiement d'une centrale urbaine photovoltaïque sur le quartier de PlanoisePOUR
21. Demande de subvention pour une étude d'opportunité pour développer le reseau de chaleur et améliorer ses performancesPOUR
PATRIMOINE COMMUNAL - BATIMENTS
22. Bail emphytéotique des 10 et 13 février 2014 au profit de la Ville de Besançon, 11 rue Battant - Avenant n° 1 à bailPOUR
23. Hôtel de Ville - Demande de classement au titre des monuments historiquesPOUR
VOIRIE
24. Réalisation d'une voie supplémentaire d'entrecroisement rue de Dole entre les échangeurs Fleming CHRU et Franois RD 11 - Demandes de subventionsPOUR
SECURITE ET TRANQUILLITE PUBLIQUE
25. Droit de présentation d'un successeur pour les marches d'approvisionnement non sédentaires ainsi que pour le marché Beaux-ArtsPOUR
PARC AUTOMOBILE LOGISTIQUE
26. Acquisition de véhicules et matériels divers - Programme 2018 - Cessions - Demandes de subventionsPOUR
URBANISME - GRANDS TRAVAUX
27. Plan Local d'Urbanisme - Ajustement de l'Emplacement Reserve n° 102 - Sollicitation du Grand Besançon pour modifier le PLUPOUR
28. Acquisition à l'indivision DUBOUCLEZ d'une parcelle de terrain située au lieu-dit «Champs Nardin»POUR
30. Acquisition à l'indivision MASSROUF de terrains situes aux lieux-dits «Chemin des Champs» et «Champs du Murger»POUR
31. Acquisition à l'indivision MONIER de terrains situes aux lieux-dits «Chemin des Champs» et «Pré Marguet»POUR
32. Bilan des Déclarations d'intention d'Aliéner du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2017POUR
33. Operations immobilières réalisées en 2017 - Rapport de synthèsePOUR
SUBVENTIONS: ATTRIBUTION, ENCAISSEMENTS
34. Fête de la Musique 2018-Attribution de subventions à des associations culturellesPOUR
35. Tourisme - Attribution de subventions à des associationsPOUR
36. Congres - Attribution de subventions - 3eme répartition au titre de l'année 2018POUR
37. Subvention à des associations sportivesPOUR
38. Subvention à des classes transplantéesPOUR
39. Subvention à la SMEREB pour l'action de médiation par les pairsPOUR
40. Vie étudiante - Subvention ESN Besançon (Erasmus Student Network Besançon) - Engagement social des étudiants internationaux & Projet d'écriturePOUR
41. Relations internationales - Attribution de subventions à des établissements scolaires pour leurs échanges internationauxPOUR
42. Relations internationales - Attribution de subventions pour des projets internationauxPOUR
more

« Maîtriser les dépenses de fonctionnement, c’est avoir de l’ambition pour sa ville. J’ai de l’ambition pour Besançon » – Intervention Conseil Municipal de Besançon du 23/05/2018

La dette publique française s’élève à 36 000 euros par habitant. A l’échelle des Bisontins, cela représente plus de 4 milliards d’euros. Les intérêts de la dette française représentent le 2ème budget de l’Etat, tout juste derrière le budget de l’éducation nationale.

Alors oui, l’Etat et les collectivités ont une responsabilité partagée à considérer les déficits publics et maîtriser leurs dépenses.

   Ne rien faire, minimiser ou pire nier le danger que représente notre dette publique, c’est mentir aux Français, c’est renoncer à notre souveraineté, c’est accepter de dire « Tant pis nos enfants paieront ». Je m’y refuse.

Nous avons tous signé un contrat avec les Bisontins en 2014. Sans doute, certains ont oublié que dans nos programmes électoraux figuraient l’engagement de maîtriser les dépenses.

   La contractualisation avec l’Etat sur notre niveau de dépense est-elle véritablement une contrainte ? Elle nous contraint simplement d’assumer nos engagements, d’être innovants, de mieux évaluer l’impact de nos décisions et d rechercher l’efficacité pour les citoyens.

Le temps du « toujours plus » ou du « c’était mieux avant » est révolu. Les futures dépenses ne pourront plus se financer par addition mais par transformation des dépenses d’aujourd’hui. Regardons l’avenir avec un regard neuf, différent et serin. Projetons Besançon vers demain !

   Je voterai ce rapport, parce que maîtriser les dépenses de fonctionnement, c’est avoir de l’ambition pour son pays et pour sa ville.

J’ai de l’ambition pour Besançon.

more

« Mes interlocuteurs sont Démocrates, les leurs sont extrémistes. Que chacun assume ses propres choix ! » – Intervention Conseil Municipal de Besançon du 23/05/2018

Je ne pouvais conclure mes propos liminaires sans évoquer le communiqué des groupes socialistes, communistes et écologistes qui semblent s’inquiéter de voir LREM et le MoDem côte à côte auprès des citoyens, quitte à déformer la réalité du travail des élus Modem au sein du conseil municipal de Besançon.

   Tout d’abord rappeler que l’objectif premier du groupe Modem n’est pas de s’opposer de façon systématique mais bien d’être utile aux Bisontins avec l’exigence de faire des propositions alternatives connectées à la réalité.

Effectivement, nous pensons qu’il y a un autre avenir possible à Besançon que la vision des groupes socialistes, communistes ou écologistes.

   Nous voyons l’entreprise comme un lieu de réussite, de création d’emplois et d’insertion dans la société, la solidarité comme un point de départ vers plus d’émancipation et de dignité, la sécurité et la tranquillité publique comme un droit fondamental, la maîtrise des dépenses comme une responsabilité envers les futures générations, la transition écologique et la révolution numérique non pas comme un dogme mais un impératif porteur de solidarité, d’emplois et de compétitivité.

Je constate, sans véritable surprise, qu’il est beaucoup plus facile pour eux de s’unir sur des postures politiciennes, que de dénoncer des faits gravissimes qui ont impacté le quotidien des Bisontins.

Ont-ils condamné ces étudiants grévistes qui ont dévasté les locaux et le matériel de la faculté de lettres ? Ont-ils condamné les dégradations sur le petit train touristique de Besançon commises par les manifestants en faveur de la ZAD de NDDL ?

   Alors que les libéraux, humanistes, pro européens de gauche, du centre ou de droite se rassemblent pour porter une alternative, de mon point de vue, c’est une excellente nouvelle pour Besançon et les Bisontins.

En tout cas, une bien meilleure nouvelle, que les discussions qu’entretiennent ces groupes politiques avec cette extrême gauche radicalisée qui attise les violences, empêche les examens universitaires d’avoir lieu ou qualifie la presse d’ennemie de la liberté.

   Mes interlocuteurs sont Démocrates, les leurs sont extrémistes. Que chacun assume ses propres choix !

more
more