« La Ville de Besançon n’a jamais su profiter du potentiel de la Citadelle »

Je souhaite que la Citadelle redevienne l’emblème de notre ville. Il nous faut lui permettre à nouveau de rayonner sur Besançon et sur l’ensemble de la Région.

La Citadelle doit se voir de loin. Elle doit veiller sur Besançon y compris la nuit. Eteindre la Citadelle, c’est éteindre la ville. Je souhaite le retour de l’éclairage nocturne de notre emblème.

Il n’est pas possible que les soirs du nouvel an, la nuit de Noël ou dans des moments symboliques, tels que dernièrement l’hommage au peuple ukrainien par exemple, la Citadelle n’envoie pas un message symbolique puissant.

Je demande l’étude d’un éclairage sobre en énergie qui nous permettrait par exemple un spectacle son et lumière en période estivale.

La ville de Besançon n’a pas su profiter du classement des fortifications Vauban au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On a là un potentiel de développement important, à la fois pour la Citadelle, pour la vitalité et l’animation du centre-ville, et pour faire connaître la richesse patrimoniale exceptionnelle de Besançon.

Car c’est bien là une des faiblesses de Besançon.

Nous avons une ville extraordinairement belle mais un trop grand déficit de notoriété. Il nous faut le combler. C’est une des missions de l’agence d’attractivité dont je vous propose la création depuis maintenant 5 ans.

Plutôt qu’un téléphérique couteux qui éloignerait les touristes du centre-ville, je pense qu’il est préférable d’inciter les visiteurs de la Citadelle à se garer au centre-ville de Besançon plutôt qu’à Chamars pour accéder à la Citadelle.

Un parking réservé, une navette électrique pour les plus pressés et les personnes à mobilité réduite, débuter la visite au centre ville permettrait d’organiser un cheminement à pied des touristes pour mettre en avant notre patrimoine, du centre-ville vers la place Victor Hugo de façon à ce que la déambulation et la montée de la Citadelle aménagée et scénarisée fasse partie intégrante de la visite.

Le centre-ville deviendrait la véritable boutique de la Citadelle.

Il m’a été confirmé que le public français et international qui s’intéresse spécifiquement aux sites inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco n’a jamais été ciblé. 

Je propose de créer une offre touristique et une campagne de communication spécifiquement en direction  de ce public français et international.

Voila ma contribution à un projet ambitieux qui redonnerait à la Citadelle son rôle de phare, d’emblème à notre si belle ville.

more

« Le mot sécurité n’est pas cité une seule fois dans le rapport du budget 2022 de la ville de Besançon ! »

La sécurité est un des sujets de préoccupations majeurs des Français.

Mme Vignot dit vouloir construire une ville qui protège. Pourtant le mot sécurité n’est pas cité une seule fois dans le rapport du budget de la ville de Besançon.

Comment interpréter l’indifférence de la municipalité aux problèmes d’insécurité qui touchent pourtant principalement les plus fragiles

Une preuve supplémentaire de déconnexion avec la vie réelle, du mépris pour les missions de ces femmes et ces hommes qui font respecter les arrêtés municipaux ? Cela interroge et à juste titre.

Pourtant, les faits divers devraient ramener la Maire de Besançon et son adjoint à la sécurité à la réalité : deux coups de feu en deux mois, des saisies de drogue conséquentes quasiment toutes les semaines.

Avec le refus d’armement des policiers municipaux, des salaires en retrait par rapport à d’autres villes, ne cherchez pas plus loin les difficultés de la ville de Besançon à recruter dans la police municipale, la raison pour laquelle, après deux ans, aucun nouveau projet de service n’est présenté.

J’alerte sur cette prise en compte trop légère voire inexistante des sujets de sécurité.

Il y a eu des problèmes importants d’incivilité et d’insécurité au printemps et l’été dernier quartiers Hauts de Saint-Claude, Saint-Ferjeux et Chapelle-des-Buis. Il est hors de question que les Bisontins subissent dans les prochaines semaines les mêmes faits d’incivilités et d’insécurité.

more

« La municipalité oublie de placer l’humain au centre. La co-construction et l’acceptation sociale sont pourtant primordiales »

En sortie de crise Covid, la ville de Besançon a besoin dynamisme, de bienveillance et d’énergie positive.

Ces trois qualificatifs sont-ils compatibles avec la façon de voir l’écologie de la municipalité bisontine ? Je ne le pense pas.

Il est important d’adapter nos villes au changement climatique et de prendre soin de la biodiversité. Ces questions ne souffrent plus d’aucun débat de nos jours.

Il ne faut toutefois pas oublier un élément fondamental, placer l’humain au centre.

Si la volonté de dialogue, de co-construction, d’ouverture avec les habitants n’est pas là alors c’est l’échec assuré. La question de l’acceptation sociale est primordiale.

Je note un grand décalage entre les intentions de la municipalité et la réalité des actes.  Avoir l’intention de construire une ville citoyenne est louable. Or la municipalité s’est malheureusement coupée des citoyens en raison d’une vision de l’écologie radicale et brutale.

« Vous ne pouvez pas décider à notre place ce qui est bon pour nous », lançait un habitant du quartier Planoise à Mme la Maire.

La fermeture du Pont de la République, sans aucune concertation, qui complique la vie des habitants, génère plus de bouchons donc davantage de pollution, la requalification de la place du Jura avec la suppression de nombreuses places de parkings malgré l’opposition des riverains et des commerçants. Ces deux projets ont démontré que lorsqu’il s’agissait de discuter, la majorité municipale n’était malheureusement pas prête à faire consensus.

more

Ordre du jour du conseil municipal de Besançon (07/04/2022)

Depuis 2014, je propose aux Bisontins et Grands Bisontins de contribuer aux réflexions du conseil municipal de Besançon et du conseil communautaire du Grand Besançon.

Si vous souhaitez apporter une analyse ou formuler une proposition sur l’un des dossiers, n’hésitez pas à me contacter et vous inscrire à la lettre d’information de mon journal.

Voici l’ordre du jour du prochain conseil municipal de Besançon :

more