2019
novembre

« Il est temps d’affirmer une politique de sécurité à Besançon »

Le caillassage du véhicule de la police municipale à Planoise est inacceptable. Je condamne cet acte avec fermeté et salue le courage et le sens du dévouement de nos policiers municipaux.

Il est temps d’agir avec détermination et d’affirmer une politique de sécurité à Besançon : mieux définir le rôle, les missions, les horaires de la police municipale et retravailler sa complémentarité avec la police nationale afin de mieux assurer la sécurité et la tranquillité publique auxquelles les Bisontins ont droit.

Il suffit, par exemple, de comparer les effectifs des polices municipales de villes similaires à Besançon pour se rendre compte qu’il est effectivement nécessaire d’augmenter les effectifs, mais sans démesure ni démagogie, en s’appuyant sur une évaluation des besoins et des coûts.

Nous proposons de porter rapidement l’effectif de la police municipale à 70 agents et l’extension des horaires avec la création d’une brigade de nuit.

Nos policiers municipaux ont également besoin de davantage de reconnaissance.

Cela passe tout d’abord par considérer les agents comme des policiers à part entière, mieux les équiper pour leur permettre de faire face aux risques de leurs missions en autorisant l’armement de la police municipale, les assurer de notre soutien face aux attaques régulières dont ils font l’objet et les rémunérer à la hauteur de la difficulté et des risques de leur métier.

Soutenir la police municipale, ce n’est pas se lancer dans la surenchère le temps du débat de l’élection municipale ou surréagir par des mesures irréfléchies.

Il en va de la police municipale comme d’autres sujets : de la réflexion, de la mesure et de l’action.

Les propositions « Sécurité et Tranquillité Publique » du MoDem pour Besançon 2020 sont à consulter en suivant ce lien :
http://www.laurentcroizier.fr/nous-entrons-dans-le-debat-des-elections-municipales-a-besancon-par-les-idees-et-le-projet

Laurent CROIZIER
Chef de file MoDem pour les élections municipales à Besançon
Conseiller municipal de Besançon
Conseiller communautaire du Grand Besançon
Président du MoDem du Doubs

more

La gratuité des transports publics, une fausse bonne idée pour Besançon

La mobilité est le sujet qui est à la fois ressorti comme la priorité des Bisontins dans notre consultation et en même temps comme le sujet qui génère le plus d’insatisfactions.

Les mobilités (voitures, transports publics, vélos, piétons) englobent des enjeux environnementaux, de qualité de vie et d’attractivité du territoire.

Nous avons étudié la gratuité des transports publics notamment dans les villes qui l’ont mise en place.

A Besançon, la part des recettes de billetterie (vente des billets et abonnements) dans le budget global est très supérieure à celle des villes comme Dunkerque par exemple.
A Besançon, la gratuité coûterait à minima 12 millions d’euros pour aucune amélioration du réseau ou du service.

La gratuité des transports publics dans notre ville sous-entendrait une hausse de la fiscalité pour les particuliers et les entreprises et des ambitions en nette baisse sur d’autres politiques. Nous nous y refusons.

Veut-on des transports publics gratuits ou des transports publics qui répondent aux besoins des habitants ? Nous privilégions la deuxième solution.

Les propositions du MoDem pour Besançon2020

INVESTIR DANS LE RÉSEAU GINKO À BESANÇON ET DANS LE GRAND BESANÇON

● Investir dans le maillage du réseau, créer davantage de liens entre les quartiers et encourager le report modal.
● Investir dans du matériel roulant écologiquement responsable.
● Repenser les lignes en fonction des besoins à l’échelle de l’agglomération à partir de l’enquête ménages déplacements dont nous attendons les conclusions.

PROPOSER UNE NOUVELLE GRILLE TARIFAIRE

● Gratuité jusqu’à 11 ans
○ Mesure pédagogique à l’égard des jeunes générations
○ Mesure de pouvoir d’achat pour les familles (aujourd’hui 11,20 € A/R pour faire des courses en ville pour une famille de 4 personnes)
○ Cette mesure facilite les sorties culturelles ou sportives des écoles.

● Tarif étudiant jusqu’à 25 ans à 16 € par mois
○ Environ moitié moins que le tarif actuel
○ Un choix politique d’investir sur les jeunes générations
○ Mesure de pouvoir d’achat pour les étudiants

● Tarif demandeurs d’emploi à 1 € par mois sur condition de ressources et d’inscription à pôle emploi

 

more

« Le droit à la sécurité constitue un droit essentiel pour tous les citoyens, dans tous les quartiers de Besançon »

Le droit à la sécurité et à la tranquillité publique, à vivre dans un environnement propre constituent un droit essentiel pour tous les citoyens, dans tous les quartiers de Besançon. C’est un enjeu du quotidien. »

Comment vivre paisiblement dans un quartier, ici rue de Fribourg à Planoise quand les tarifs des doses de drogue sont tagués sur les façades des logements sociaux ? (photo prise la semaine dernière)

Je trouve inadmissible et irresponsable de laisser de telles inscriptions prospérer. Si les dealers se sont appropriés les lieux, alors à la République de les reconquérir. Déjà commencer par effacer systématiquement ces inscriptions autant de fois que nécessaire pour envoyer un message clair : la rue n’appartient pas et n’appartiendra jamais aux dealers.

D’une façon générale, les incivilités, les trafics, le non-respect des règles, les affichages sauvages, les dépôts sauvages d’ordures, les tags et graffitis créent de l’exaspération et beaucoup d’insécurité.

Le retour à la confiance passera d’abord par une occupation physique et lisible du terrain et par le maintien d’un espace public propre et agréable.

Les propositions du MoDem pour Besançon2020

▶ REMETTRE LA VILLE EN ÉTAT DANS LES 6 PREMIERS MOIS DU MANDAT
– Face aux tags, à l’affichage sauvage et aux dépôts d’ordures sauvages, tolérance zéro: dépôts de plaintes systématiques.
– Nettoyage général de la ville dans les 6 premiers mois du mandat avec intervention gratuite pour le nettoyage de tout tag visible depuis l’espace public signalé à la mairie.

▶ REDÉFINIR LES MISSIONS ET LES HORAIRES DE LA POLICE MUNICIPALE
Nous voulons renforcer sa mission de police de proximité, la collaboration et la complémentarité avec la police nationale.
– Porter rapidement l’effectif de la police municipale à 70 policiers.
– Créer une brigade de nuit et une brigade canine.
– Autoriser l’armement de la police municipale.

▶CONSTRUIRE DES PARTENARIATS INNOVANTS ENTRE POLICIERS ET HABITANTS
– Déploiement du dispositif “voisins vigilants et solidaires” qui permet de prévenir, de dissuader et de renforcer l’entraide entre voisins et les liens entre police, habitants ou commerçants.

▶ SENSIBILISER, PRÉVENIR ET ACCOMPAGNER
– Organiser des actions de prévention dans les établissements scolaires et dans les quartiers.
– Organiser des travaux d’intérêt général, encadrés et pouvant donner lieu à des formations pour les auteurs d’infractions mineurs.

Toutes nos propositions ici : http://www.laurentcroizier.fr/nous-entrons-dans-le-debat-des-elections-municipales-a-besancon-par-les-idees-et-le-projet

www.laurentcroizier.fr – 26/11/2019

more
more

Noël 2019 : Lancement des illuminations à Besançon

Ce vendredi avait lieu le lancement des illuminations de Noël et l’inauguration de la grande roue et du village gourmand place de la Révolution.

Les animations :

✅ Village gourmand et Grande Roue jusqu’au 5 janvier (Place de la Révolution)

Grande Roue tous les jours de 11h à 20h sauf vendredi, samedi et vacances scolaires de 11h à 22h
Tarifs Grande Roue :
• Adulte : 5 € (prix prévente jusqu’au 22/11/19 : 3.50 €)
• Enfant : 3 € (prix prévente jusqu’au 22/11/19 : 2 €) / tarif enfant de 3 à 12 ans, gratuit moins de 3 ans

✅ Marché de Noël et forêt des merveilles jusqu’au 24 décembre (Place Granvelle)

Le lundi de 14h à 19h, du mardi au jeudi de 11h à 19h, vendredi et samedi de 11h à 20h, dimanche de 11h à 19h
Ouvert le lundi 23 décembre de 11h à 20h et mardi 24 de 11h à 17h.

✅ Marché solidaire du 4 au 15 décembre square Saint-Amour

Programme complet : http://www.besancon-tourisme.com/pdf/NOELBESANCON.pdf

more

« Ce qui a été expédié hier en fin de conseil municipal, c’est ce qu’on appelle l’ascenseur social ! »

Le débat sur le projet éducatif territorial bisontin a été expédié hier, au conseil municipal, d’une façon honteuse.
 
Placer un sujet aussi important en fin de conseil municipal, sans prévoir de présentation par l’Adjoint, au demeurant tout aussi surpris que moi, en demandant aux intervenants de faire court, c’est tout simplement scandaleux.
Si certains élus sont incapables de tenir leur attention au delà de 21h, alors il est grand temps qu’ils s’arrêtent et laissent la place à des personnes plus investies !
Pourquoi ce débat était si important ?
 
Tout simplement parce que le projet éducatif territorial est ce document porteur des ambitions et des valeurs partagées par la commune, les familles et l’ensemble de la communauté éducative,
 
Parce que les actions qui seront menées dans nos quartiers, dans nos écoles vont contribuer à la construction des futurs citoyens, de leur itinéraire de vie, de leurs choix et de leurs réussites.
 
Parce que favoriser l’épanouissement et la réussite scolaire de nos enfants, proposer des accueils qualitatifs aux familles bisontines, s’adapter aux parcours de vie de chacun, c’est œuvrer pour l’égalité des chances.
 
Ce qui a été expédié hier, c’est ni plus ni moins, ce qu’on appelle l’ascenseur social !
more

Ouvertures exceptionnelles des commerces le dimanche à Besançon

Comme chaque année, le conseil municipal de Besançon avait à se prononcer sur les dérogations au repos dominical pour l’année 2020.

Je ne suis pas un défenseur du travail du dimanche. De mon point de vue, il doit rester sur la base du volontariat et être rémunéré à la hauteur de sacrifices consentis notamment sur la vie de famille du salarié.

Je fais cependant la distinction entre la généralisation du travail du dimanche (hors zone touristique) et les demandes d’ouvertures exceptionnelles des commerces à l’occasion des soldes ou des fêtes de Noël.

Dans le Grand Besançon, les maires des communes, les représentants des enseignes et des organisations syndicales se sont se sont entendus sur une proposition commune de dérogation au repos dominical pour 7 dimanches (la législation permet d’accorder jusqu’à 12 dimanches dérogatoires par an).

Comprenons qu’en cas de refus, lors des périodes de soldes ou de Noël, les habitants se reporteraient sur les plateformes de commerce électronique qui n’ont ni horaires, ni dimanches, ni jours fériés ou dans les zones commerciales ouvertes de villes proches.

En résumé, un refus viendrait directement impacter défavorablement les commerces bisontins, donc leur capacité à créer de l’emploi et au final impacter les salariés.

J’ai voté en faveur de cette proposition qui m’apparaît équilibrée.

more

Ordre du jour du conseil municipal de Besançon du 14/11/2019

Voici l’ordre du jour du prochain conseil municipal de Besançon (14/11/2019):

Retrouvez les Conseils Municipaux en vidéo, en direct:
http://ville-de-besancon.avinit.tv/

Depuis 2014, je propose aux Bisontins et Grands Bisontins d’apporter leur contribution. Si vous souhaitez apporter une analyse ou formuler une proposition sur l’un des dossiers de ce conseil, n’hésitez pas à prendre contact et/ou vous inscrire sur la page contribution pour les prochains conseils.

more

Ordre du jour – conseil communauté urbaine du Grand Besançon Métropole (7/10/2019)

Voici l’ordre du jour du prochain conseil de la communauté urbaine Grand Besançon Métropole :

Depuis 2014, je propose aux Bisontins et Grands Bisontins d’apporter leur contribution. Si vous souhaitez apporter une analyse ou formuler une proposition sur l’un des dossiers de ce conseil, n’hésitez pas à prendre contact et/ou vous inscrire sur la page contribution pour les prochains conseils.

more

« Nous entrons dans le débat des élections municipales à Besançon par les idées et le projet »

Les Bisontins aiment leur ville, ils s’y plaisent. Ils reconnaissent qu’elle possède de nombreux atouts mais ils estiment également que leur ville n’avance plus, que ses nombreux atouts ne sont pas ou pas assez mis en valeur.

Ce constat, nous le partageons. Besançon est loin d’exprimer tout son potentiel. Il est temps que Besançon, accélère, se projette dans le 21ème siècle et impulse de nouvelles orientations politiques plus offensives, des outils plus efficaces et une stratégie davantage tournée vers son rayonnement et son attractivité.

Aujourd’hui, ce qui rend fiers les Bisontins à raison, c’est le passé de leur ville. Nous voulons qu’ils deviennent fiers de l’avenir.

Besançon a été, par le passé, un territoire d’innovation sociale et d’innovation environnementale, nous voulons ajouter la dimension économique et participative.
Besançon ne doit plus craindre d’aborder les sujets tels que le développement économique, l’emploi, la sécurité, la mobilité ou encore la révolution numérique.

Pour 2020, envisageons Besançon comme une ville moderne, humaine, ouverte d’esprit innovante.

Nous voulons qu’elle rende plus simple le quotidien de ses habitants, qu’elle investisse pour son rayonnement en tenant compte des impératifs écologiques et enfin qu’elle se dise fière de ses entreprises.

Nous faisons aujourd’hui le choix d’entrer dans le débat des élections municipales, à Besançon et dans l’agglomération, par les idées et de projet.

Ces propositions se sont construites à partir des milliers de contributions laissées par les Bisontins sur notre plateforme collaborative (www.lesbisontins.fr), d’une quinzaine de réunions d’experts, d’ateliers de réflexion et de l’expérience solide de terrain et la connaissance des dossiers des élus MoDem de Besançon et du Grand Besançon.

Voici les 3 axes que nous privilégions pour dynamiser Besançon et répondre aux attentes des Bisontins :

– L’écoute, la proximité et les sujets concrets du quotidien,

– Les investissements qui permettront à Besançon de rayonner aujourd’hui et demain,

– L’emploi associé au développement économique et à l’esprit d’entreprendre.

 

Laurent CROIZIER
Chef de file MoDem pour les élections municipales à Besançon
Conseiller municipal de Besançon
Conseiller communautaire du Grand Besançon


Télécharger nos propositions

more