2020
juillet
more
more

Sécurité à Besançon : « Il est urgent d’agir avant que la situation ne nous échappe »

Les élus du groupe LREM MODEM MEI s’inquiètent de la forte dégradation de la sécurité à Besançon.

Les faits de petites ou de grandes délinquances, les incivilités se multiplient. Dans tous les quartiers, le rapport à la loi et à la règle se détériore.Dégradations, violences volontaires, casses à la voiture bélier, agressions, tentatives d’incendie, dégradations de mobiliers urbains, rodéos, dépôts sauvages d’ordures, affichages sauvages, prises à partie des représentant de l’ordre, pompiers, occupation illégale des Vaîtes…

Ces faits sont inacceptables. Ils appellent une position politique ferme, sans complaisance ni ambiguïté.

C’est le rôle du Maire de garantir l’ordre républicain et la sécurité dans tous les quartiers. Il est urgent d’agir avant que la situation ne nous échappe. Plaçons le respect des lois et de la règle comme priorité municipale.

Au-delà des mots, ce sont des actes que nous attendons. Nous demandons à Mme Vignot d’engager toutes les mesures afin de faire respecter les arrêtés municipaux et assurer la sécurité des Bisontines et des Bisontins.

Nous lui apportons nos propositions qui peuvent être mises en place rapidement :

  • Le développement des contrats de parentalité et l’amplification des travaux d’intérêt général pour les petits délinquants mineurs
  • Le renforcement de la vidéoprotection dans les zones sensibles et la coopération entre police municipale et police nationale
  • L’application du principe du « pollueur payeur » envers ceux qui dégradent avec dépôt de plainte systématique
  • L’augmentation du montant des amendes pour dégradations, dépôts sauvages de déchets, tags ou affichages sauvages.
  • L’évacuation immédiate des Vaîtes avant que ne s’installe une ZAD et l’organisation d’une convention citoyenne pour sortir ce dossier de l’enlisement par le consensus.
  • L’augmentation des effectifs de la police municipale avec des horaires mieux adaptés la nuit et le week-end, une présence accentuée dans le tramway et les bus ainsi que des missions claires.

Il devient urgent d’appliquer une politique de fond axée sur trois orientations : éducation, prévention et tolérance zéro.

more

« Mme Vignot, j’attire votre attention sur le risque de déclassement de Besançon et l’urgence économique »

Intervention lors de la séance d’installation du conseil communautaire du Grand Besançon Métropole (16/07/2020)

Madame la Présidente,

Je voudrais tout d’abord saluer de façon républicaine, votre élection, madame Vignot, celle des vice-Présidents, et des conseillers délégués.

De par les compétences de la communauté urbaine, en matière d’aménagement du territoire, en matière économique, notre rôle est structurant, il est stratégique.

C’est la raison pour laquelle, je pense que notre communauté urbaine se doit d’être fédératrice. C’est encore plus vrai dans le contexte ô combien difficile que nous traversons.

Sachez, Mme la Présidente, seul l’intérêt des Bisontins et des Grands Bisontins motivent notre action. Vous trouverez à vos côtés, l’ensemble des élus du centre, lorsqu’il s’agira de défendre notre territoire.

Nous serons cette force de proposition constructive, ambitieuse et exigeante comme les mandats précédents, lorsqu’il a fallu construire le projet de la CU ou contribuer aux mesures d’urgence économiques.
Mme Vignot, j’attire votre attention sur le risque de déclassement de Besançon et l’urgence économique.

Nous savons que la concurrence entre territoires va être rude. Elle l’était déjà auparavant, la crise du covid va certainement faire office d’accélérateur.

Il y a un énorme enjeu à affirmer la place centrale régionale de Besançon et afficher un très haut niveau d’ambition afin de maintenir ici, à Besançon, l’ensemble des centres de décisions administratifs, de formation, d’éducation, de la vie étudiante, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’autre enjeu capital, c’est d’éviter l’hécatombe économique qui s’annonce. Devant l’urgence de la situation, la mobilisation immédiate et la solidarité sont essentielles.

J’attends de Grand Besançon Métropole des mesures fortes, complémentaires à celles de l’Etat et de la Région, un engagement puissant en direction des entreprises dès les premiers conseils communautaires de rentrée.

Il s’agit sauver les emplois. Besançon a déjà perdu le statut de capitale régionale, conservons le statut de capitale économique.

Sachez, Mme la Présidente, que je crois à l’intercommunalité si elle est ambitieuse, efficace, exigeante et respectueuse des équilibres.

Le fondement de notre assemblée, c’est le dépassement des étiquettes politiques. N’en faisons pas une tribune politique, mais une tribune en faveur de la défense de notre territoire. Place à l’action.

more

« L’histoire retiendra que la première décision de Madame Vignot, Maire EELV de Besançon, aura été d’exclure l’opposition du bureau du Grand Besançon Métropole »

En politique, il y a les discours et les actes, les propos qui rassemblent et ceux qui divisent.

Il y a à peine quelques jours, dans son discours d’installation, Mme Vignot exprimait sa volonté de rassembler et de respecter les élus de l’opposition. Ces mots n’auront tenu que le temps de son discours.

L’histoire retiendra que la première décision de Madame Vignot, Maire EELV de Besançon, aura été d’exclure l’opposition du bureau du Grand Besançon Métropole.

Alors même que le Grand Besançon trouve son fondement dans sa capacité à dépasser les clivages politiques, il est regrettable pour l’intérêt des habitants de Besançon et du Grand Besançon, que Madame Vignot ait choisi de les ériger en principe de base.

Après une élection municipale au niveau d’abstention inédit, cette décision m’apparaît lourde de symbole et de sens sur la façon dont cette majorité entend mener ses six années de mandat.

Cette volonté d’écarter les élus d’opposition, n’entamera ni mon dévouement ni ma détermination à faire valoir l’intérêt du territoire, celui des Bisontins et des Grands Bisontins.

more

« Nous serons serons vigilants à ce que Besançon ne devienne pas le laboratoire d’une idéologie »

Intervention conseil municipal de Besançon (03/07/2020)

Madame la Maire,

Je voudrais tout d’abord saluer de façon républicaine, votre élection, celle des 55 conseillers municipaux installés aujourd’hui, sans oublier l’engagement de l’ensemble des candidats de toutes les listes qui ont décidé de faire vivre la démocratie en défendant leurs idées.

Ce qui nous interpelle tous, c’est évidemment le niveau de l’abstention qui doit tous nous inviter à beaucoup d’humilité.

Je voulais, à l’occasion du vote de cette charte, évoquer avec vous un épisode qui m’a particulièrement heurté le soir de la proclamation des résultats.

Ce n’est pas « l’international » entonné qui laisse peu de doute sur le fond votre programme politique, ce sont les sifflets de vos militants qui ont accompagné l’annonce des résultats de notre liste.

Ces sifflets ne sont pas de nature à apaiser un débat démocratique. Et j’espère que cela ne représente en rien votre façon future de respecter celles et ceux qui ne partagent pas vos idées.

« L’élu local poursuit le seul intérêt général » mentionne cette charte.

Je tiens à vous rappeler Mme Vignot, que vous êtes désormais la Maire, non pas d’un clan, non pas d’une idéologie, mais de tous les Bisontins. Le dire ne suffira pas, il faudra le faire.

Nous serons serons vigilants à ce que Besançon et le Grand Besançon ne deviennent pas le laboratoire d’une idéologie, mais bien un espace de liberté où émergent de nombreuses initiatives, cette capitale de l’esprit d’entreprendre, cette ville où s’exprime le bon sens, le pluralisme et où l’opposition que nous voulons constructive, sera respectée et considérée.

more

Conseil municipal de Besançon: « Nous serons des proposants systématiques »

Suite à l’élection municipale, Eric Alauzet, Karima Rochdi, Nathalie Bouvet et moi avons constitué le groupe Lrem/MoDem/Mei au sein du conseil municipal de Besançon.

Avec un niveau d’abstention aussi important, nous avons la responsabilité d’élever les débats et de rassembler nos concitoyens autour d’un projet positif. La polémique systématique ne nous intéresse pas. Nous sommes constructifs et rassembleurs.

Nous avons la réputation d’être des élus de terrain. La proximité restera notre marque de fabrique.

Nous nous considérons élus de tous les Bisontins. Loi des dogmatismes, nous serons les défenseurs du territoire, de toutes celles et ceux qui portent des initiatives positives.

Seule la réussite de Besançon motive notre action.


https://www.estrepublicain.fr/politique/2020/07/03/eric-alauzet-nous-serons-des-proposants-systematiques

more