2019
avril

Ordre du jour du conseil municipal de Besançon du 4/04/2019

Voici l’ordre du jour du prochain conseil municipal de Besançon (4/04/2019):

Retrouvez les Conseils Municipaux en vidéo, en direct:
http://www.sunsey.com/streaming/ville-de-besancon

Depuis 2014, je propose aux Bisontins et Grands Bisontins d’apporter leur contribution. Si vous souhaitez apporter une analyse ou formuler une proposition sur l’un des dossiers de ce conseil, n’hésitez pas à prendre contact et/ou vous inscrire sur la page contribution pour les prochains conseils.

more
more
more
more

« Les élus ont trop souvent écouté les citoyens pour leur répondre. Le Grand débat les a contraint à écouter pour comprendre »

Il était essentiel de réinstaurer le dialogue dans le pays. Le dialogue, les échanges et les débats sont les principes de base de la Démocratie.

En qualité de responsable politique et élu local, il m’est apparu fondamental de participer en tant qu’observateur à un grand nombre de Grands Débats à Besançon mais aussi dans les communes périurbaines de l’agglomération pour entendre les problématiques qui leur sont propres.

Personnellement, j’estime que ce « Grand Débat National » est une grande réussite démocratique.

J’ai ressenti parmi les citoyens l’envie de se réapproprier le débat Politique, de pointer sévèrement les dysfonctionnements et de discuter des orientations du pays.

Quel bonheur d’entendre dans la majorité des prises de parole cette conscience de la complexité des situations et par conséquent de l’impossibilité d’y apporter des réponses simplistes.

Les demandes qui ressortent des réunions auxquelles j’ai participé sont sans véritable étonnement le pouvoir d’achat, une forte demande de justice sociale, l’exemplarité de leurs représentants, la simplification et la transparence fiscale et une prise en compte des enjeux environnementaux.

Il s’agit désormais pour le gouvernement de compiler toutes les demandes et propositions. Il a désormais cette opportunité exceptionnelle et cette lourde responsabilité de proposer aux français un nouveau pacte social, civique et environnemental.

Evidemment, le chantier est très important et prendra du temps. J’espère qu’un referendum à choix multiples sera proposé aux Français, afin que les décisions finales leur reviennent.

more
more

Débat d’orientations budgétaires 2019

Mars est la période à laquelle sont discutées les orientations budgétaires. Voici en résumé les éléments qui ont été présentés:

Pas de remarques particulières sur ces éléments financiers. Ils laissent apparaître une gestion saine, un taux d’endettement maîtrisé et une capacité d’investissement préservée.

J’ai souvenir lors du débat d’orientations budgétaires d’il y a un an, d’interventions d’élus de la majorité et de l’opposition annonçant que la disparition de la taxe d’habitation ne serait pas compensée, que la contractualisation avec l’Etat n’était pas vertueuse, qu’elle était pire que la baisse des dotations sous le mandat précédent, qu’il s’agissait d’une mesure d’austérité sans précédent ou encore d’une mise sous tutelle des collectivités.

Quels sont les faits un an plus tard ?

La suppression du premier tiers de la TH est compensée à l’euro près et de mon point de vue, elle rend Besançon fiscalement plus attractive pour les familles et la classe moyenne.
Je note que la ville n’a rien perdu de sa capacité à investir et que les dotations ont même augmenté de près de 900 000 euros.

Alors la ville de Besançon a-t-elle été contrainte à mieux maîtriser ses dépenses de fonctionnement, évidemment oui. Mais dans une période où les débats convergent quasi unanimement vers plus de lisibilité et vers une meilleure utilisation de l’argent public, doit-on s’en plaindre ?

Concernant la traduction des orientations à proprement parler, j’ai effectivement émis trois remarques :

2019 est annoncé comme l’année du sport. J’ai souvent pointé le manque de lisibilité de la politique sportive de la ville et le fait que nous payons 20 à 25 ans de manque d’investissement dans les infrastructures sportives. J’espère pour l’ensemble des clubs et du mouvement sportif bisontin que cette année sportive apportera des motifs de satisfaction. Il ne s’agit pas forcément de créer toujours plus de nouvelles installations mais aussi de permettre que les anciennes soient rénovés et modernisées.

J’ai évoqué à nouveau la situation d’urgence des commerces du centre-ville et la nécessité de mesures d’aides exceptionnelles. Pouvez-vous apporter des précisions à la fois sur le calendrier des mesures d’aides exceptionnelles à venir et sur le calendrier des annonces du dispositif cœur de ville.

Enfin, j’ai terminé mon intervention par le chapitre restauration scolaire. Je regrette que sur des questions aussi fondamentales que le manque de capacité d’accueil dans nos restaurants scolaires, que la taille des écoles dans les quartiers prioritaires ou encore l’équipement numérique, que sur tous ces sujets que j’évoque depuis le début du mandat, le travail de fond n’ait soit pas été abordé, soit pas été finalisé ou alors trop récemment engagé.

more
more
more

Encore une belle journée d’engagement au service des Bisontins

Encore une belle journée d’engagement au service des Bisontins. De l’écoute, des propositions, du sport, des sourires et beaucoup de générosité.

 Rencontre ce matin avec le collectif d’habitants « Les Rues de Besançon » pour évoquer le problème des dépôts de déchets sauvages.

 Inauguration du centre des cultures urbaines au complexe sportif des Torcols.

 Participation à la collecte Collecte Nationale 2019 des Restos du Cœur au Super U de l’Amitié. Belle générosité des Bisontins.

more

« La convention entre la police municipale et Kéolis va dans le sens des propositions du MoDem en matière d’évolution des missions de sécurité »

A l’occasion du vote au conseil municipal de la convention entre la police municipale de Besançon et le délégataire Kéolis à propos de la sécurité dans les transports en commun, j’ai tenu à adresser un message de soutien au conducteur de bus agressé cette semaine et à l’ensemble du personnel de Keolis Besançon Mobilités.

Je comprends l’émoi qu’a suscité cette agression avec arme à feu sur l’ensemble du personnel. Ce sont des actes devant lesquels nous devons réagir avec fermeté.

J’espère que la caméra de surveillance dont est équipé le bus et les caméras sur l’ensemble de la ville permettront l’arrestation de l’auteur.

En tout cas, Cette convention de partenariat fait partie des éléments de réponses qui permettront à la fois de rassurer l’ensemble du personnel de Kéolis et les usagers du réseau Ginko.

Elle va parfaitement dans le sens des propositions du MoDem en matière d’évolution des missions de sécurité de la police municipale de Besançon: plus de proximité et de présence, une redéfinition des missions et des horaires et l’armement de nos policiers municipaux.

Voici les remarques que j’ai adressé à M. le Maire de Besançon et à Mme l’adjointe en charge de la sécurité :

  • Sans généraliser les braquages avec arme dans les transport en commun bisontin, cette agression ajoute un argument supplémentaire en faveur de l’armement de la police municipale qui pourrait être amené à rencontrer ce type d’individu dans le cadre de ses patrouilles.
  • Repréciser que les horaires de la police municipale ne sont pas les horaires du réseau Ginko et que notre proposition de brigade de nuit prend encore plus de sens avec cette convention.
  • Poser la question des effectifs de la police municipale qui pourrait apparaître insuffisants pour assurer cette nouvelle mission convenablement.

En réponse, il a été annoncé le recrutement de 7 policiers municipaux et 4 candidatures supplémentaires ce qui porterait l’effectif à 63 policiers municipaux.

more

Ordre du jour du conseil municipal de Besançon du 7/03/2019

Voici l’ordre du jour du prochain conseil municipal de Besançon (7/03/2019):

Retrouvez les Conseils Municipaux en vidéo, en direct:
http://www.sunsey.com/streaming/ville-de-besancon

Depuis 2014, je propose aux Bisontins et Grands Bisontins d’apporter leur contribution. Si vous souhaitez apporter une analyse ou formuler une proposition sur l’un des dossiers de ce conseil, n’hésitez pas à prendre contact avec moi et vous inscrire sur la page contribution pour les prochains conseils.

more
more

« Il devient urgent que des mesures exceptionnelles de soutien soit prises pour le commerce au centre-ville de Besançon »

J’ai visité plus d’une quarantaine de commerces du centre-ville de Besançon ces dix derniers jours pour mesurer concrètement l’impact économique des manifestations à répétition du samedi.

L’ambiance est morose et je suis particulièrement inquiet de la situation des deux tiers des boutiques que j’ai visitées.

Les manifestations ont entraîné une baisse de fréquentation du centre-ville qui se mesure concrètement par les compteurs à l’entrée des boutiques.

« Nos clients ont peur de venir au centre-ville de Besançon le samedi. » Voilà les propos qui me sont rapportés par bon nombre de commerçants que j’ai rencontrés.

Quand certaines boutiques m’indiquent rattraper une partie des pertes sur le reste de la semaine, d’autres m’annoncent des pertes d’exploitation alarmantes allant de -10% à -50% sur des mois de décembre ou janvier qui sont habituellement des gros mois.

On en arrive à des situations dramatiques: des emplois supprimés ou en passe de l’être, des boutiques qui m’ont indiqué leur fermeture prochaine.

GINKO m’indiquait il y a 2 semaines que c’était à minima 8 à 10 000 voyageurs impactés lors de la manifestation du samedi

Je ne vais pas y aller par 4 chemins.

Quand une manifestation entrave chaque samedi la liberté de circuler de milliers de citoyens, quand elle pénalise lourdement l’activité économique, quand elle provoque de façon systématique des affrontements avec les forces de l’ordre, des dégradations, j’estime qu’il est de mon devoir d’élu de dire STOP.

Suite à ma description, vous comprendrez qu’il devient urgent non seulement que les manifestations s’arrêtent mais aussi que des mesures exceptionnelles de soutien soit prises pour les commerces du centre-ville de Besançon.

La vitalité de notre centre-ville c’est la vitalité de toute l’agglomération.

J’ai donc demandé lors du conseil du Grand Besançon à ce que des mesures exceptionnelles soient prises rapidement en faveur de nos commerces. J’ai fait 3 propositions :

– Étendre la tarification réduite des parkings des samedis piétons à l’ensemble des samedis jusqu’à cet été.

– Revenir à la gratuité des parkings entre midi et deux au moins sur les parking d’ouvrage

– Il faut casser cette idée reçue que se rendre au centre-ville c’est compliqué. J’ai proposé une campagne de communication qui indique aux Bisontins et aux Grands Bisontins que se rendre au centre-ville de Besançon c’est facile, c’est pas cher en listant toutes les mesures sur les parkings et le transport en commun.

La situation est grave, elle nécessite que des décisions exceptionnelles soient prises.

Merci aux commerçants pour leur sincérité et leurs échanges. J’ai ressenti de leur part un réel besoin d’être écoutés et entendus.

more