2022
janvier

Belle et heureuse année 2022

2021 n’aura pas été une année de tout repos.

Je voudrais une nouvelle fois rendre hommage à nos soignants, aux associations qui ont été admirables, à toutes les personnes qui par leurs missions ont contribué à maintenir notre pays à flot. Certains d’entre eux, soignants, policiers, pompiers seront ce soir sur le terrain. Merci ! Hommage enfin à nos aînés que nous aimons tendrement qui ont construit nos repères et transmis les valeurs qui font ce que nous sommes aujourd’hui.

« Il y a dans la vie ceux qui regardent le monde tel qu’il est et se demandent pourquoi. Et ceux qui imaginent le monde en se disant pourquoi pas » Georges Bernard Shaw, prix Noble de littérature en 1925

Nous avons tous besoin de sérénité et d’espoir. Et pourquoi pas en 2022 ?

Nous allons vivre des moments riches, des transformations majeures, sociales, économiques et écologiques, des moments démocratiques forts qui personnellement me donnent de l’espoir et beaucoup d’énergie.

J’ai un message particulier pour les plus jeunes d’entre-nous. Ne vous contentez pas de rester spectateurs. Il sera question en 2022 de l’avenir du pays, donc de votre avenir. La France mérite le meilleur, vous méritez le meilleur.

A toutes et tous, meilleurs voeux, belle et heureuse année 2022, pleine de santé, de moments de joie et de réussite.

Puissent ces rayons de soleil sur la magnifique Citadelle bisontine éclairer l’année 2022.

Très sincèrement.

Laurent Croizier

more

« Il n’y aurait pas de trafic de drogue, s’il n’y avait pas de consommateurs ! »

Les policiers de la sûreté départementale, de la brigade des stupéfiants ont procédé ces dernières semaines à des saisies très importantes de drogue. Les quantités sont juste ahurissantes et elles démontrent l’ampleur du trafic à Besançon.

Je suis ferme à l’égard des trafics de drogue, ma position l’est tout autant à l’égard des consommateurs.

Il n’y aurait pas de trafic, s’il n’y avait pas de consommateurs.
Consommer des stupéfiants, c’est être complice des trafiquants, de la violence et de l’insécurité qui gangrènent nos quartiers.

Si la lutte contre les trafics est une prérogative qui appartient à la Police Nationale, la ville de Besançon dans le respect de ses compétences a un rôle important, par les actions de prévention qu’elle organise, par l’installation d’un réseau de caméras de vidéoprotection, par la présence quotidienne sur le terrain de la Police Municipale et par les renseignements qu’elle recueille.

Quelles missions, la majorité municipale attribue-t-elle à la police municipale, quelles sont les consignes face au trafic de drogue ?

De consignes, tristement, il n’y en a pas, c’est précisément ce qui a amené la totalité des policiers municipaux bisontins à se déclarer en grève le 7 décembre dernier.

more

« Nous demandons l’abandon de l’écriture inclusive sur tous les supports de communication de la ville de Besançon »

L’accessibilité ne se résume pas à l’accès des personnes en situation de handicap moteur aux batiments publics. L’accessibilité, c’est permettre à toutes les personnes quel que soit leur handicap d’avoir accès aux services publics et à l’information.

A l’occasion du rapport annuel qui décrit les actions de la collectivité en faveur de l’accessibilité, l’inclusion et l’accompagnement des personnes en situation de handicap, mes collègues et moi avons souhaité mettre au débat la complexification de la langue induite par l’écriture inclusive qui contribue à la fracture sociale liée au langage.

N’est-ce pas du bon sens de penser que toutes les communications de la Ville de Besançon doivent être accessibles, c’est-à-dire lisibles et compréhensibles par toutes et tous.

C’est pour cette raison, quavec mes collègues Nathalie Bouvet – Conseillère municipale à Besançon et Agnes Martin, nous avons demandé que la Ville de Besançon s’engage à abandonner l’usage de l’écriture dite « inclusive » sur tous ses supports de communication à destination du public et des agents de la collectivité afin de respecter les principes fondamentaux d’accessibilité et d’égalité des droits.

Le texte intégral du vœu est à retrouver ici : http://www.laurentcroizier.fr/a-besancon-lideologie…

Edifiant d’entendre la réponse du groupe communiste à partir de 3’41 qui se réfère « aux courants structuralistes » et réfute les principes d’accessibilité et d’égalité des droits uniquement « au regard de cette population là » en évoquant les personnes en situation de handicap…

Nous sommes malheureusement seulement trois élus à avoir voté cette demande, la droite n’ayant pas jugé bon de prendre part au vote.

Encore une fois, je constate qu’à Besançon, l’idéologie surpasse le bon sens, ici l’accès universel à l’information.

more

Hommage au personnel soignant

Lors du conseil municipal de décembre, j’ai tenu à exprimer le soutien et la reconnaissance des élus de notre groupe envers le personnel soignant qui affronte cette 5ème vague de covid et maintenant le variant omicron malgré l’épuisement et des conditions de travail qui se dégradent faute de personnel à l’hôpital.

On ne recommandera jamais assez les tests, la vaccination, le respect des gestes barrières, le port du masque si nous voulons passer les fêtes de fin d’année en famille et entre amis et débuter l’année 2022 sans les mesures très contraignantes de fermetures ou de reconfinement prises par nos voisins européens.

more
more

RN57 : « Enfin devrait-on dire… Enfin le Département du Doubs s’est décidé à participer au financement de ce projet tant attendu par les habitants »

Les atermoiements devenaient incompréhensibles. Evidemment, l’axe Besançon-Suisse est éminemment stratégique et important non seulement pour le Grand Besançon mais aussi pour le département du Doubs.

Voir mon billet RN57 : « Que la Région et le Département dont j’attends un soutien plus affirmé, mesure que l’échec de ce projet serait un échec collectif ! »
http://www.laurentcroizier.fr/rn57-que-la-region-et-le…

more

Des mouvements suisses assemblés par l’horloger bisontin Humbert-Droz

En décembre 2020, l’UNESCO annonçait l’entrée du savoir-faire horloger de l’Arc Jurassien Franco-Suisse au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

L’entreprise horlogère bisontine Humbert-Droz et la manufacture suisse La Joux-Perret l’ont rendu concrète en annonçant au lycée Jules Haag, un partenariat qui amènera l’horloger Humbert-Droz à assembler à Besançon des mouvements G100 conçus par la manufacture suisse.

Humbert Droz et La Joux-Perret viennent de nous faire la démonstration des liens qui unissent les industries horlogères françaises et suisses et de l’intérêt de leur coopération.

« C’est une décision de coeur » précise Julien Humbert-Droz. « Au lieu de nous opposer, La Joux-Perret et Humbert-Droz ont souhaité créer des passerelles. Nos deux pays sont complémentaires. »

« Cette initiative répond aux envies des consommateurs qui attendent des montres fabriquées sur le territoire de l’arc jurassien, des montres dont l’origine est exposée en toute transparence ». C’est le message qu’est venu apporter Jean-Jacques Weber, président de la Fédération Horlogère.

Cette nouvelle collaboration franco-suisse vient donner un nouvel élan à un environnement horloger toujours favorable à Besançon.

Le savoir-faire y est présent, pas moins de 1500 personnes travaillent à Besançon à fabriquer, réparer ou concevoir des composants liés à l’horlogerie.

Nos amis suisses horlogers ne s’y trompent pas. C’est à Besançon que s’invente l’horlogerie de demain, dans les laboratoires bisontins de Femto-st, les plateforme de recherche de niveau mondial comme Mifhysto (microfabrication) où sont mis au point de nombreuses innovations et des procédés de fabrication du futur.

Travaillons à ce que nos entreprises locales se saisissent de ces collaborations et que nos savoir-faire horlogers soient reconnus, comme ils le méritent, au niveau mondial.

more

Rencontre avec Jean-François Colombet, Préfet du Doubs

Avec mes collègues élues Agnes Martin et Karima Rochdi, nous avons rencontré ce matin Jean-François Colombet, Préfet du Doubs.

Nous avons évoqué avec le représentant de l’Etat les sujets liés à l’actualité et les dossiers importants de la ville de Besançon et du Grand Besançon :

  • la situation sanitaire
  • la sécurité des habitants, la coopération entre la police municipale de Besançon et la police nationale,
  • la politique de la ville dans les quartiers prioritaires,
  • le financement de l’aménagement de la RN57 entre Micropolis et Beure,
  • le transit poids-lourds sur la RN83
  • l’activité économique et le commerce au centre-ville de Besançon.

L’après-midi était consacré au soutien de nos entreprises et des savoirs-faire horlogers.

A l’invitation de la maison Humbert-Droz, j’ai assisté, dans les murs du lycée Jules Haag, à la conférence de presse annonçant la collaboration de l’horloger bisontin avec la manufacture suisse La Joux-Perret.

Visite ensuite des ateliers où seront assemblés des mouvements suisses à Besançon.

Un bel exemple de coopération franco-suisse qui crée de l’emploi, de la valeur et du dynamisme économique.

more

Nous avons reçu lors de la séance du conseil communautaire du Grand Besançon Madame Carroger, directrice du Centre hospitalier universitaire de Besançon

Ce fut l’occasion de faire un point sur les conséquences de cette 5ème vague de covid sur l’hôpital.

57 patients étaient hospitalisés pour covid ce jeudi, 15 en réanimation et 3 en soins critiques. Ainsi 38 des 40 lits de réanimation étaient occupés.

Alors que les non-vaccinés représentent 11% de la population, ils représentent 75% des patients hospitalisés pour covid et 67% des patients en réanimation pour covid.

On ne recommandera jamais assez la vaccination, le respect des gestes barrières, le port du masque si nous voulons pouvoir passer les fêtes de noël en famille.

La vaccination montre son efficacité, elle réduit considérablement la probabilité de cas graves.

Je voudrais exprimer une nouvelle fois notre soutien et notre reconnaissance au personnel soignant qui affronte cette 5ème vague malgré l’épuisement et des conditions de travail qui se dégradent faute de personnel suffisant à l’hôpital.

more

« Quel contraste avec la municipalité de Besançon ! »

À Pau, le Maire François Bayrou considère sa police municipale comme un atout et un élément important de sécurité et de sécurisation.

Les missions sont claires, les moyens sont présents, le bon sens dirige les décisions : recrutement, vidéoprotection, brigade canine, armement, promotions internes…

Le profond respect et la profonde considération des missions de tous les agents municipaux amènent la ville de Pau à régulièrement valoriser leur quotidien.

more

Ordre du jour du conseil communautaire du Grand Besançon (décembre 2021)

Depuis 2014, je propose aux Bisontins et Grands Bisontins de contribuer aux réflexions du conseil municipal de Besançon et du conseil communautaire du Grand Besançon.

Si vous souhaitez apporter une analyse ou formuler une proposition sur l’un des dossiers, n’hésitez pas à me contacter et vous inscrire à la lettre d’information de mon journal.

Voici l’ordre du jour du prochain conseil communautaire du Grand Besançon :

more

Ecriture inclusive « À Besançon, l’idéologie surpasse l’accès universel à l’information et ça ne pose aucun problème à la majorité municipale ! »

Je déplore l’utilisation de plus en plus récurrente de l’écriture inclusive dans les publications de la ville de Besançon (réseaux sociaux, offres d’emploi, mails) et dernièrement sur la couverture du magazine municipal BVV.

Je n’ai pu m’empêcher de retoucher la couverture du dernier BVV.

Oui, il y a d’autre solutions pour mettre en avant l’égalité homme-femme qu’une écriture illisible ! On peut même OSER mettre en avant nos CHAMPIONNES !

L’utilisation de cette écriture dite inclusive (avec point médian) nuit à la lisibilité de l’information et contribue à la fracture sociale liée au langage (handicaps cognitifs, dyslexie, illettrisme, cécité…).

Les Bisontins ont-ils voté il y a 18 mois pour que l’idéologie surpasse l’accès universel à l’information ?

Une fois de plus, cette municipalité empêtrée dans son idéologie préfère parler à ses partisans plutôt qu’à tous les Bisontins.

Jamais avec mes collègues Nathalie Bouvet et Agnes Martin, nous n’aurions cru devoir un jour défendre cette position de bon sens au conseil municipal :

Toutes les communications de la Ville de Besançon se doivent d’être accessibles, lisibles et compréhensibles par toutes et tous.

C’est pour cette raison, que nous avons déposé lors du conseil municipal de décembre un vœu, c’est à dire la demande que la Ville de Besançon s’engage à abandonner l’usage de l’écriture dite « inclusive » sur tous ses supports de communication à destination du public et des agents de la collectivité afin de respecter les principes fondamentaux d’accessibilité et d’égalité des droits.

more

Ordre du jour du conseil municipal de Besançon (9/12/2021)

Depuis 2014, je propose aux Bisontins et Grands Bisontins de contribuer aux réflexions du conseil municipal de Besançon et du conseil communautaire du Grand Besançon.

Si vous souhaitez apporter une analyse ou formuler une proposition sur l’un des dossiers, n’hésitez pas à me contacter et vous inscrire à la lettre d’information de mon journal.

Voici l’ordre du jour du prochain conseil municipal de Besançon :

more

« Nos policiers municipaux méritent de la considération »

J’ai souhaité être aux côtés des policiers municipaux lors de cette grève qui a mobilisé la totalité des effectifs bisontins.

Ce n’est pas faute d’interpeller depuis plus d’un an la Maire de Besançon et son adjoint à la sécurité sur le malaise qui couve au sein de la police municipale de Besançon.

Consulter ici mes interventions sécurité : http://www.laurentcroizier.fr/category/securite

Sans consigne précise, sans mission clairement défini, les policiers municipaux bisontins ont le sentiment non seulement d’être laissés à l’abandon mais aussi d’être totalement déconsidérés par la municipalité écologiste pour qui la sécurité des habitants n’est pas une priorité.

more

30 places de stationnement bientôt supprimées Place du Jura

Ca devient une triste habitude de cette équipe municipale de ne pas communiquer les projets aux élus de la minorité…

J’apprends une nouvelle fois par la presse l’annonce de travaux importants (500 000 €) place du Jura. Cette place est un lieu de vie important du quartier. Son état n’était plus approprié, elle méritait effectivement d’être refaite.

Ce qui est prévu d’après l’article: des sols désimperméabilisés, des plateaux surélevés. Il n’est pas précisé de végétalisation, je l’espère.

Ce qui m’inquiète : la suppression (encore) de 30 places de stationnement… Il ne restera plus pour le secteur que la quinzaine de places situées le long de l’avenue Nodier, précise l’article !

L’adjoint informe qu’une étude stationnement aurait justifié leur suppression… Je ne suis pas certain que les habitants et les commerçants partagent les conclusions de cette fameuse « étude ».

Des habitants semblent dire d’ailleurs qu’il était prévu qu’une réunion ait lieu en octobre afin d’affiner le projet et tenir compte des remarques et suggestions. Elle n’aurait jamais eu lieu. Les commerçants ont-ils été impliqués dans le projet ? A vérifier.

La démocratie participative, cette équipe en parle beaucoup mais quand il s’agit de l’appliquer…

more

Interview Presse Bisontine

Merci à la Presse Bisontine pour cette interview de 2 pages dans lesquelles j’aborde l’avenir de Besançon.

Extrait: « Nous avons la chance d’avoir un territoire héritier d’une histoire industrielle. Valorisons, développons, amplifions ! C’est bien l’emploi qui fera le le dynamisme de Besançon et du Grand Besançon, qui nous donnera les moyens de retrouver de l’ambition »

more