« Nos policiers municipaux méritent de la considération »

J’ai souhaité être aux côtés des policiers municipaux lors de cette grève qui a mobilisé la totalité des effectifs bisontins.

Ce n’est pas faute d’interpeller depuis plus d’un an la Maire de Besançon et son adjoint à la sécurité sur le malaise qui couve au sein de la police municipale de Besançon.

Consulter ici mes interventions sécurité : http://www.laurentcroizier.fr/category/securite

Sans consigne précise, sans mission clairement défini, les policiers municipaux bisontins ont le sentiment non seulement d’être laissés à l’abandon mais aussi d’être totalement déconsidérés par la municipalité écologiste pour qui la sécurité des habitants n’est pas une priorité.

Laisser un commentaire

*
*