2017
avril

De la fermeté à l’égard des dégradations de l’espace public par l’affichage sauvage

Alors que la campagne pour l’élection présidentielle se poursuit jusqu’au 7 mai 2017 et qu’ensuite suivront les élections législatives, je constate que notre ville croule sous l’affichage politique sauvage.

Je regrette que parmi ceux qui ne respectent pas les règles élémentaires du code électoral et du code de l’environnement figure un des adjoints de la ville de Besançon.

Ces affiches enlaidissent notre ville et occasionnent pour notre collectivité donc les Bisontins des dépenses d’argent public.

C’est par un courrier à M.le Maire de Besançon et à son adjointe en charge de la voirie et de l’espace public, que j’ai demandé la tolérance zéro à l’égard de ces comportements, d’appliquer rigoureusement le principe du pollueur-payeur et d’engager des sanctions financières dissuasives pour chaque affiche retirée.

  Comment demander aux habitants de respecter les arrêtés municipaux ou les règles si les partis politiques ou les élus locaux s’en exemptent et participent à la dégradation de l’espace public ?

Facebooktwittergoogle_plus
more