2021
septembre

Déchets : « la règle est la même pour tous ! »

J’ai été alerté par des riverains qui désespèrent de voir disparaître depuis deux semaines un dépôt d’ordures à la sortie de Besançon proche de la rue de Vesoul.

A leur demande, je me suis déplacé ce matin sur les lieux. Sacs poubelles, pneus, produits chimiques… à l’air libre, à même le sol au bord d’une rue, à quelques pas de lieux d’habitation et d’activités professionnelles. Par cette température, l’odeur est immonde, les insectes grouillent.

A aucun moment, les règles élémentaires d’hygiène, de salubrité et de protection de l’environnement ont été respectées.

En laissant cet amoncellement se créer et grandir, la collectivité a manqué à son devoir de les faire respecter, au détriment des riverains.

Alors que les services de la ville et de la communauté urbaine étaient parfaitement au courant, j’écrirai pour avoir des explications quant à ce dépôt d’ordure sauvage qui ne respectent pas les règles de protection de l’environnement, de propreté et de salubrité.

Les habitants ont alerté les services de la ville de Besançon et du Grand Besançon sans résultat à ce jour. Ce dépôt incomberait au camp de gens du voyage qui s’étaient installés à la sortie de Besançon, rue de Vesoul. Ce matin, ils avaient quitté les lieux.

J’écrirai à Madame la Maire de Besançon, Présidente du Grand Besançon pour avoir des explications, savoir qui va payer l’enlèvement des ordures.

Mon rôle d’élu d’opposition se résume malheureusement à faire remonter les dysfonctionnements et à faire des propositions, très souvent rejetées.

Les Bisontins que je rencontre se moquent des étiquettes politiques des uns et des autres. Ils me demandent simplement que la ville s’occupe de leur vie quotidienne et laisse l’anecdotique de côté, en ayant parfaitement conscience que parfois, ce n’est pas si simple.

J’alerte sur le ressenti des habitants devant tant d’inaction, d’attentisme et de laxisme.

L’absence de réponses appropriées est source de frustration et de colère, qui conduisent à la défiance et au désintérêt envers l’action publique. Ne nous étonnons pas si les citoyens ne vont plus voter !

more

« L’absence d’entretien et de fleurissement de la ville donne un immense sentiment de gâchis »

Nous avons une ville fabuleuse par son histoire, son patrimoine historique, culturel ou naturel. Nous dépensons chaque année des sommes importantes pour développer le tourisme, l’attractivité et l’image de Besançon. Et c’est très bien ainsi !

Tout l’été, de nombreux Bisontins m’ont parlé du manque d’entretien de la ville et du laisser-aller général conséquences de la politique de la municipalité écologiste.

L’absence d’entretien et de fleurissement de la ville donne un immense sentiment de gâchis.

Cette photo n’est qu’un exemple parmi tant d’autres…

Imaginez l’image de Besançon auprès des touristes, auprès des étudiants ou de Bisontins récemment mutés, auprès de futurs investisseurs…

Quelle tristesse pour notre si belle ville…

more

Sauvons la passerelle rouge de Planoise

J’étais présent ce samedi aux côtés des habitants de Planoise, plus particulièrement de l’association Planoise Valley pour demander la rénovation de la passerelle rouge de Planoise.

Monument historique du quartier, elle permet l’accès à l’école Bourgogne, aux commerces de l’Avenue du Parc, à la Poste, au théâtre de l’Espace, au CCAS, aux services publics… et pourtant, le plan de rénovation urbain prévoit sa destruction.

Engager la rénovation urbaine d’un quartier ne doit pas signifier effacer son histoire.

C’est ce qui amène aujourd’hui les habitants à défendre « leur » passerelle dont ils disent eux-même que sa couleur est passée mais qu’elle doit être rénovée.

C’est un symbole, c’est leur symbole. Pour le comprendre, encore faut-il être à leur écoute.

J’ai travaillé une dizaine d’années à Planoise, notamment à l’école Bourgogne. Cette passerelle nous la fréquentions pour rejoindre le théâtre de l’espace, la piscine, la patinoire ou le parc Lafayette.

Son existence est primordiale pour la sécurité et l’accès à la culture des écoliers, pour l’accès aux commerces, pour les personnes en situation de handicap, les jeunes parents et les poussettes…

Cette passerelle est un repère, c’est un train d’union. Sauvons la passerelle rouge de Planoise.

more