2019
septembre

« Ne jamais fermer les yeux devant les incivilités et la délinquance. Ce sont aux délinquants d’avoir peur, pas aux habitants de Planoise. »

Les Bisontins ont droit à la tranquillité et à la sécurité dans tous les quartiers. Et le quartier de Planoise ne fait pas exception.

L’appel à l’aide d’habitants du square Van-Gogh ne peut pas et ne doit pas rester sans réponse.

Il faut prendre l’engagement devant ces habitants de rétablir la sécurité afin qu’ils puissent vivre dans des conditions décentes, sans peur ni crainte.

A l’initiative du parquet, un groupe local de traitement de la délinquance, spécifique au quartier Planoise, a vu le jour en septembre 2017. En décembre 2018, le quartier a également bénéficié des renforts d’un groupe de sécurité et de proximité du dispositif police de sécurité du quotidien.

S’il faut prendre des décisions supplémentaires, installer davantage de caméras de vidéo-surveillance, augmenter la présence policière sur les lieux, rénover les portes d’entrées des cages d’escalier et mieux sécuriser les bâtiments, faisons-le !

La lutte contre la délinquance et l’insécurité ne sera efficace que si elle s’inscrit dans une approche ferme et complémentaire entre l’Etat, la ville de Besançon, les bailleurs sociaux, les associations, les propriétaires et les locataires.

Ne jamais fermer les yeux devant les incivilités et la délinquance.

Ce sont aux délinquants d’avoir peur, pas aux habitants de Planoise.


https://c.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2019/09/25/incivilites-et-insalubrite-l-appel-a-l-aide-du-square-van-gogh

more