2021
décembre

« Il n’y aurait pas de trafic de drogue, s’il n’y avait pas de consommateurs ! »

Les policiers de la sûreté départementale, de la brigade des stupéfiants ont procédé ces dernières semaines à des saisies très importantes de drogue. Les quantités sont juste ahurissantes et elles démontrent l’ampleur du trafic à Besançon.

Je suis ferme à l’égard des trafics de drogue, ma position l’est tout autant à l’égard des consommateurs.

Il n’y aurait pas de trafic, s’il n’y avait pas de consommateurs.
Consommer des stupéfiants, c’est être complice des trafiquants, de la violence et de l’insécurité qui gangrènent nos quartiers.

Si la lutte contre les trafics est une prérogative qui appartient à la Police Nationale, la ville de Besançon dans le respect de ses compétences a un rôle important, par les actions de prévention qu’elle organise, par l’installation d’un réseau de caméras de vidéoprotection, par la présence quotidienne sur le terrain de la Police Municipale et par les renseignements qu’elle recueille.

Quelles missions, la majorité municipale attribue-t-elle à la police municipale, quelles sont les consignes face au trafic de drogue ?

De consignes, tristement, il n’y en a pas, c’est précisément ce qui a amené la totalité des policiers municipaux bisontins à se déclarer en grève le 7 décembre dernier.

more

Rencontre avec Jean-François Colombet, Préfet du Doubs

Avec mes collègues élues Agnes Martin et Karima Rochdi, nous avons rencontré ce matin Jean-François Colombet, Préfet du Doubs.

Nous avons évoqué avec le représentant de l’Etat les sujets liés à l’actualité et les dossiers importants de la ville de Besançon et du Grand Besançon :

  • la situation sanitaire
  • la sécurité des habitants, la coopération entre la police municipale de Besançon et la police nationale,
  • la politique de la ville dans les quartiers prioritaires,
  • le financement de l’aménagement de la RN57 entre Micropolis et Beure,
  • le transit poids-lourds sur la RN83
  • l’activité économique et le commerce au centre-ville de Besançon.

L’après-midi était consacré au soutien de nos entreprises et des savoirs-faire horlogers.

A l’invitation de la maison Humbert-Droz, j’ai assisté, dans les murs du lycée Jules Haag, à la conférence de presse annonçant la collaboration de l’horloger bisontin avec la manufacture suisse La Joux-Perret.

Visite ensuite des ateliers où seront assemblés des mouvements suisses à Besançon.

Un bel exemple de coopération franco-suisse qui crée de l’emploi, de la valeur et du dynamisme économique.

more

« Quel contraste avec la municipalité de Besançon ! »

À Pau, le Maire François Bayrou considère sa police municipale comme un atout et un élément important de sécurité et de sécurisation.

Les missions sont claires, les moyens sont présents, le bon sens dirige les décisions : recrutement, vidéoprotection, brigade canine, armement, promotions internes…

Le profond respect et la profonde considération des missions de tous les agents municipaux amènent la ville de Pau à régulièrement valoriser leur quotidien.

more

« Nos policiers municipaux méritent de la considération »

J’ai souhaité être aux côtés des policiers municipaux lors de cette grève qui a mobilisé la totalité des effectifs bisontins.

Ce n’est pas faute d’interpeller depuis plus d’un an la Maire de Besançon et son adjoint à la sécurité sur le malaise qui couve au sein de la police municipale de Besançon.

Consulter ici mes interventions sécurité : http://www.laurentcroizier.fr/category/securite

Sans consigne précise, sans mission clairement défini, les policiers municipaux bisontins ont le sentiment non seulement d’être laissés à l’abandon mais aussi d’être totalement déconsidérés par la municipalité écologiste pour qui la sécurité des habitants n’est pas une priorité.

more