2020
septembre

Sécurité: « Les Bisontins n’attendent pas du laxisme, ils attendent du soutien et des actes »

Intervention conseil municipal du 14/09/2020

A Besançon, des enfants de maternelle sont empêchés de se rendre sur leur lieu de restauration scolaire à cause du trafic de drogue. Ils seront accueillis au collège proche.

Je suis intervenu au conseil municipal pour dire à quel point ce dossier était le symbole d’un renoncement. Une fois encore, les victimes de l’insécurité sont les plus fragiles.

Madame la Maire de Besançon se félicite depuis quelques semaines des opérations de la police nationale, seulement, le jour même où des renforts de policiers nationaux sont annoncés à Besançon, elle informe de la fin du déploiement du réseau de caméras de vidéoprotection. De quoi ravir les dealers !

Cette été, les incivilités, les violences, les déchets sauvages n’ont cessé de croître dans tous les quartiers. La seule réponse de la majorité municipale a été de communiquer le numéro du 17.

Les Bisontins n’attendent pas du laxisme, ils attendent du soutien et des actes. La sécurité n’est ni de droite, ni du centre, ni de gauche, c’est notre bien commun à tous !

J’ai proposé 2 actions pour lesquelles je n’ai obtenu aucune réponse.

1- Ecrire aux bailleurs sociaux pour leur demander d’engager de façon systématique la résiliation du bail d’un occupant condamné pour trafic de drogue.

2- Créer une brigade de nuit de proximité au sein de la police municipale, équipée pour pouvoir se protéger, intervenant sur tout ce qui relève de ses missions (tapages nocturnes, accidents, sortie de bars, sécurité dans les transports en commun…) et ainsi renforcer et permettre à la Police Nationale de se concentrer sur la grande délinquance.

more