2020
novembre

« A Besançon, on applaudissait les soignants en mars, on leur met des PV en octobre. »

Ma réaction aux propos de l’adjoint à la sécurité lors du conseil municipal qui pour évoquer le stationnement des professionnels de santé au centre-ville de Besançon parle d’intérêts particuliers qui ne font pas l’intérêt général (sic). Dans la période que l’on traverse, les soignants apprécieront !

Faciliter la mobilité des professionnels de santé, c’est pourtant bien porter l’intérêt général, celui des patients !
Une fois de plus l’idéologie des élus écologistes l’emporte sur le bon sens.

Mon courrier à Madame la Maire de Besançon au sujet du stationnement des professionnels de santé :
http://www.laurentcroizier.fr/faciliter-la-mobilite-des-professionnels-de-sante-a-besancon

more