2021
février

Difficultés de stationnement au centre-ville : la colère des riverains et professionnels

La chasse aux automobilistes, sans aucun discernement, que livre la municipalité à Besançon aura pour conséquences de repousser les classes populaires, qui ne peuvent pas se permettre d’être propriétaires d’une place de stationnement, mais aussi les familles, et les actifs, les professionnels de santé et les artisans en dehors du centre-ville.

J’appelle à de la mesure et du discernement. La voiture n’est pas un choix pour certains Bisontins mais une nécessité.

more

Quand Madame Vignot qualifie le caillassage d’un tramway d’incident !

Une fois encore, les actes de délinquance sont minimisés par Madame la Maire de Besançon, évoquant un simple « incident ».

Une panne de tramway est un incident, un groupe d’individus qui molestent des passagers et caillassent la rame n’a rien d’un « incident ». Ce sont des actes de délinquance, condamnables, qui créent de l’insécurité pour les passagers qui aspirent à la tranquillité et à la sécurité.

L’insécurité a cela de sournois qu’elle frappe d’abord les plus fragiles et les honnêtes gens.

Il est temps que Madame Vignot ouvre les yeux et quitte sa posture angélique et idéologique pour des positions plus réalistes, en phase avec ce que vivent les habitants.

Je note, une fois encore, que la vidéo-protection a permis l’interpellation des auteurs alors que Mme Vignot et sa majorité remettent en cause le bien-fondé de cet outil.

more

« J’alerte sur les conséquences de la suppression de places de stationnement à Besançon »

Intervention conseil municipal du 28/01/2021

Je suis assez inquiet des suppressions de places de stationnement qui semblent s’opérer, de façon systématique, dans la ville au moindre projet de voirie.

Je tiens à alerter sur les conséquences des suppressions de places de stationnement pour les personnes âgées, les commerces, les activités professionnelles, pour les jeunes parents, les actifs…

Tout le monde n’est pas en capacité de se déplacer à vélo ou en transport en commun. Tout le monde n’a pas non plus les moyens d’acheter ou de louer un garage.

La municipalité de pourra pas s’étonner, dans 5 ans des conséquences d’un mode de vie qu’elle aura voulu imposer aux Bisontins, et qui poussé à l’extrême, est totalement déconnecté de la vie réelle.

J’alerte également une nouvelle fois sur le manque de discernement des consignes de verbalisations à l’encontre des professionnels de santé qui pourrait conduire à transformer le centre ville de Besançon en désert médical.

A Paris, il y a quelques jours, des médecins des urgences médicales, ont décidé de ne plus intervenir dans le centre de la capitale, compte tenu je cite « des difficultés de stationnement et du manque d’indulgence de la mairie de Paris concernant les véhicules d’intervention. »

Croyez ou non au hasard, mais l’élu en charge de la voirie à Paris, est un écologiste…

more