2020
juillet

« Mme Vignot, j’attire votre attention sur le risque de déclassement de Besançon et l’urgence économique »

Intervention lors de la séance d’installation du conseil communautaire du Grand Besançon Métropole (16/07/2020)

Madame la Présidente,

Je voudrais tout d’abord saluer de façon républicaine, votre élection, madame Vignot, celle des vice-Présidents, et des conseillers délégués.

De par les compétences de la communauté urbaine, en matière d’aménagement du territoire, en matière économique, notre rôle est structurant, il est stratégique.

C’est la raison pour laquelle, je pense que notre communauté urbaine se doit d’être fédératrice. C’est encore plus vrai dans le contexte ô combien difficile que nous traversons.

Sachez, Mme la Présidente, seul l’intérêt des Bisontins et des Grands Bisontins motivent notre action. Vous trouverez à vos côtés, l’ensemble des élus du centre, lorsqu’il s’agira de défendre notre territoire.

Nous serons cette force de proposition constructive, ambitieuse et exigeante comme les mandats précédents, lorsqu’il a fallu construire le projet de la CU ou contribuer aux mesures d’urgence économiques.
Mme Vignot, j’attire votre attention sur le risque de déclassement de Besançon et l’urgence économique.

Nous savons que la concurrence entre territoires va être rude. Elle l’était déjà auparavant, la crise du covid va certainement faire office d’accélérateur.

Il y a un énorme enjeu à affirmer la place centrale régionale de Besançon et afficher un très haut niveau d’ambition afin de maintenir ici, à Besançon, l’ensemble des centres de décisions administratifs, de formation, d’éducation, de la vie étudiante, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’autre enjeu capital, c’est d’éviter l’hécatombe économique qui s’annonce. Devant l’urgence de la situation, la mobilisation immédiate et la solidarité sont essentielles.

J’attends de Grand Besançon Métropole des mesures fortes, complémentaires à celles de l’Etat et de la Région, un engagement puissant en direction des entreprises dès les premiers conseils communautaires de rentrée.

Il s’agit sauver les emplois. Besançon a déjà perdu le statut de capitale régionale, conservons le statut de capitale économique.

Sachez, Mme la Présidente, que je crois à l’intercommunalité si elle est ambitieuse, efficace, exigeante et respectueuse des équilibres.

Le fondement de notre assemblée, c’est le dépassement des étiquettes politiques. N’en faisons pas une tribune politique, mais une tribune en faveur de la défense de notre territoire. Place à l’action.

more