2018
février

Pour une agglomération bisontine qui souffle l’entrepreneuriat

Alors que les discours de débat d’orientations budgétaires de mes collègues ont surtout porté sur des considérations de politique nationale, j’ai tenu à rester à l’échelon locale et exprimer mes priorités pour notre agglomération.

Nous constatons tous une accélération des mutations du Grand Besançon qu’elles soient économiques, numériques ou écologiques. Nous devons les accompagner sans les subir mais en étant bien conscients de l’importance des enjeux derrière nos choix politiques, qu’il s’agisse des orientations de notre projet de territoire, du statut juridique de notre agglomération, de sa gouvernance et des outils à construire en faveur de son développement.

  Le contexte économique devenant plus favorable, il est important que notre territoire souffle l’entrepreneuriat et possède des outils efficaces qui répondent aux besoins des entrepreneurs et soutiennent le développement et la création d’entreprises.

Le statut de notre agglomération doit permettre le développement de nos entreprises

Au-delà des inquiétudes légitimes des maires devant les transferts des compétences eau, assainissement et voirie induits par le passage d’un statut juridique d’agglomération à celui de communauté urbaine, manquer ce rendez-vous serait une erreur stratégique.

De plus en plus de dispositifs d’excellence seront fléchés vers les Métropoles et les Communautés urbaines. Prenons l’exemple du label FrenchTech, destiné à mettre en valeur les meilleurs écosystèmes français de startups, il ne nous serait vraisemblablement plus accessible.

Des outils facilitateurs co-pilotés par le politique et les acteurs économiques

J’ai attiré l’attention sur la nécessité de retrouver à Témis une antenne de l’incubateur régional d’entreprises innovantes qui remplacera l’incubateur de Franche-Comté.

Et de la même façon que nous nous dirigeons vers une libéralisation et une professionnalisation des structures de l’office de commerce et du tourisme, j’ai avancé la pertinence d’une agence externalisée de développement économique dédiée au bassin bisontin, copilotée à la fois par le président de notre agglomération et le monde économique;

  Nous parlons régulièrement du Grand Besançon comme un lieu où il fait bon vivre, parlons-en plus ouvertement comme d’un espace où il fait bon entreprendre.

Facebooktwittergoogle_plus
more