2021
décembre

Des mouvements suisses assemblés par l’horloger bisontin Humbert-Droz

En décembre 2020, l’UNESCO annonçait l’entrée du savoir-faire horloger de l’Arc Jurassien Franco-Suisse au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

L’entreprise horlogère bisontine Humbert-Droz et la manufacture suisse La Joux-Perret l’ont rendu concrète en annonçant au lycée Jules Haag, un partenariat qui amènera l’horloger Humbert-Droz à assembler à Besançon des mouvements G100 conçus par la manufacture suisse.

Humbert Droz et La Joux-Perret viennent de nous faire la démonstration des liens qui unissent les industries horlogères françaises et suisses et de l’intérêt de leur coopération.

« C’est une décision de coeur » précise Julien Humbert-Droz. « Au lieu de nous opposer, La Joux-Perret et Humbert-Droz ont souhaité créer des passerelles. Nos deux pays sont complémentaires. »

« Cette initiative répond aux envies des consommateurs qui attendent des montres fabriquées sur le territoire de l’arc jurassien, des montres dont l’origine est exposée en toute transparence ». C’est le message qu’est venu apporter Jean-Jacques Weber, président de la Fédération Horlogère.

Cette nouvelle collaboration franco-suisse vient donner un nouvel élan à un environnement horloger toujours favorable à Besançon.

Le savoir-faire y est présent, pas moins de 1500 personnes travaillent à Besançon à fabriquer, réparer ou concevoir des composants liés à l’horlogerie.

Nos amis suisses horlogers ne s’y trompent pas. C’est à Besançon que s’invente l’horlogerie de demain, dans les laboratoires bisontins de Femto-st, les plateforme de recherche de niveau mondial comme Mifhysto (microfabrication) où sont mis au point de nombreuses innovations et des procédés de fabrication du futur.

Travaillons à ce que nos entreprises locales se saisissent de ces collaborations et que nos savoir-faire horlogers soient reconnus, comme ils le méritent, au niveau mondial.

more

Rencontre avec Jean-François Colombet, Préfet du Doubs

Avec mes collègues élues Agnes Martin et Karima Rochdi, nous avons rencontré ce matin Jean-François Colombet, Préfet du Doubs.

Nous avons évoqué avec le représentant de l’Etat les sujets liés à l’actualité et les dossiers importants de la ville de Besançon et du Grand Besançon :

  • la situation sanitaire
  • la sécurité des habitants, la coopération entre la police municipale de Besançon et la police nationale,
  • la politique de la ville dans les quartiers prioritaires,
  • le financement de l’aménagement de la RN57 entre Micropolis et Beure,
  • le transit poids-lourds sur la RN83
  • l’activité économique et le commerce au centre-ville de Besançon.

L’après-midi était consacré au soutien de nos entreprises et des savoirs-faire horlogers.

A l’invitation de la maison Humbert-Droz, j’ai assisté, dans les murs du lycée Jules Haag, à la conférence de presse annonçant la collaboration de l’horloger bisontin avec la manufacture suisse La Joux-Perret.

Visite ensuite des ateliers où seront assemblés des mouvements suisses à Besançon.

Un bel exemple de coopération franco-suisse qui crée de l’emploi, de la valeur et du dynamisme économique.

more

Interview Presse Bisontine

Merci à la Presse Bisontine pour cette interview de 2 pages dans lesquelles j’aborde l’avenir de Besançon.

Extrait: « Nous avons la chance d’avoir un territoire héritier d’une histoire industrielle. Valorisons, développons, amplifions ! C’est bien l’emploi qui fera le le dynamisme de Besançon et du Grand Besançon, qui nous donnera les moyens de retrouver de l’ambition »

more