2019
septembre

Allez, on pousse la ville de Besançon à organiser en 2020 une journée citoyenne de la propreté !

Par là j’entends organiser un événement de promotion d’actions de sensibilisation sur l’ensemble de la ville en s’appuyant sur ces initiatives incluant habitants, associations, écoles et pourquoi pas entreprises volontaires.

more

Développement durable: « J’ai l’habitude de travailler sur des éléments factuels et non idéologiques. Désolant que le dialogue et la proximité n’aient pas été privilégiés avec le secteur agricole »

Intervention Conseil Municipal de Besançon – 19/09/2019

Tout d’abord, je tiens à souligner la qualité du rapport présentant les réalisations de la ville de Besançon en matière de développement durable. Il traduit l’engagement de tous les services et de tous les agents. Ce sont eux qui, par leur action au quotidien, font les bonnes pratiques de notre collectivité. Ce document, c’est aussi la reconnaissance de leur travail.

Ce rapport c’est aussi la démonstration du rôle d’exemplarité des collectivités, et de leur capacité, d’une part à faire, mais aussi à emmener les citoyens, les entreprises, les agriculteurs, par l’exemple, par le dialogue, par des incitations, vers des changements de comportement.

Et si je me retrouve dans les actions concrètes qui sont décrites dans ce dossier et qui parlent aux Bisontins, je ne peux pas dire cela des positions radicales et clivantes de Mme Vignot, actuelle Adjointe en charge du développement durable et de l’environnement Besançon.

J’ai été très surpris par son communiqué de presse demandant au Maire de Besançon de prendre un arrêté anti-pesticides sur le territoire de la commune.

Je ne suis pas défenseur des produits phytosanitaires, seulement, j’ai l’habitude de travailler sur des éléments factuels et non idéologiques.

J’ai donc cherché à savoir si la situation s’était fortement dégradée sur Besançon pour demander à ce qu’un acte administratif illégal, radical et clivant à l’égard du monde agricole soit engagé.

D’autant plus qu’en 2010, une charte a été signée par l’agglomération, la ville de Besançon, la région et la chambre d’agriculture avec comme objectif entre autres d’emmener les exploitations locales vers une agriculture raisonnée et l’abandon des pesticides. Démarche concrète et extrêmement pertinente.

J’ai donc contacté les acteurs agricoles pour savoir si cette charte avait été appliquée sur le territoire bisontin durant ce mandat par Mme Vignot directement concerné en qualité d’Adjointe en charge du développement durable et de l’environnement.

Contact pris auprès de la Chambre d’agriculture : aucun dialogue engagé récemment par Mme l’adjointe.
La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles ? Aucun dialogue engagé récemment.
La fédération des Jeunes Agriculteurs : aucun dialogue engagé récemment par Mme Vignot.

J’ai donc cherché à savoir qu’elle était l’ampleur de l’utilisation des pesticides dans nos trop peu nombreuses exploitations agricoles bisontines.

Et là surprise, une seule parcelle serait concernée dont seuls 150 m sont en bordure d’une zone urbanisée.

Après contact avec l’agriculteur : du désarroi, la sensation d’être montré du doigt et toujours la même réponse : aucun dialogue engagé par Mme Vignot. Il se dit toutefois favorable à la discussion.

Je trouve particulièrement désolant que le dialogue et la proximité n’aient pas été privilégiés avec le secteur agricole dont on sait combien le quotidien est difficile.

Madame Vignot avait ici, l’occasion concrète d’agir et d’accompagner l’unique parcelle bisontine d’un agriculteur vers un modèle plus vertueux sans pesticides, elle a privilégié la posture. C’est triste !

Madame Vignot, « démagogie ou réalités de terrain », je vous invite à choisir.

more

Cette essentielle proximité

Journée ponctuée de rendez-vous destinés à parler de l’avenir de Besançon et de notre agglomération et à confronter de futures propositions aux besoins et à la réalité de ce que vivent les Bisontins.

Toujours un plaisir de visiter les entreprises, de rencontrer les porteurs de projets de notre ville, de comprendre leurs attentes et comment la collectivité peut simplifier leur quotidien.

Au menu des discussions aujourd’hui, développement économique, transition écologique et avenir de Besançon.

Besançon ruisselle de projets concrets à encourager, à consolider, de personnalités à écouter. Il suffit simplement de les solliciter ou de leur prêter de l’attention. N’est-ce pas cela faire de la Politique avec un grand P ?

Bisontines, Bisontins, à votre disposition !

Laurent CROIZIER

more
more