2021
juillet

Que la Ville de Besançon s’engage activement dans la préservation et l’accès au public du patrimoine de l’ancien hôpital Saint Jacques

J’ai appris par voie de presse la fermeture au public de la Chapelle Notre-Dame du Refuge, édifice incontournable du Patrimoine bisontin classé Monument historique.

Le patrimoine historique de Besançon est d’une richesse extraordinaire. Il est reconnu au-delà des frontières locales et témoigne de l’important passé de Besançon. Il convient de le préserver, de le valoriser et de le rendre accessible à tous, pour ce que la culture peut apporter d’épanouissant à chacun et en ce qu’il permet de faire rayonner notre cité.

Je ne peux que m’émouvoir quand l’un des joyaux de notre ville, un lieu patrimonial prestigieux comme l’a justement rappelé Monsieur Lionel ESTAVOYER, se voit fermé à la visite pour les Bisontins et les touristes, alors qu’il permettait de rassembler plus de 5000 visiteurs par an.

Je ne peux que m’émouvoir de l’incertitude qui entoure l’enjeu de la valorisation patrimoniale de l’Hôpital St Jacques, qu’il s’agisse de la Chapelle Notre-Dame du refuge, du musée de l’anesthésie ou d’autres lieux chargés d’Histoire.

J’aspire à ce que la Ville de Besançon affiche clairement ses positions et s’engage désormais activement dans la préservation et l’accès au public du patrimoine de l’ancien hôpital.

Je souhaite également que l’association ANDREF, qui gérait bénévolement depuis plusieurs années l’organisation des visites de la Chapelle, bénéficie d’un rôle important dans les réflexions.

C’est le sens du courrier envoyé ce 29 juillet 2021.

more